lundi 19 juillet 2021

Le bal de Diane Peylin

 

Date de parution : avril 2021 aux éditions Héloïse d'Ormesson
Nombre de pages : 192

Villa des Ronces, le temps d'un été. Quatre personnages se retrouvent dans leur maison familiale au cœur de l'Ardèche, Robin, quarante-sept ans, sa femme Suzanne, leur fille Jeanne et Rosa la mère de Robin. Robin, en rémission après un an de combat contre le cancer, reste traversé d'émotions contradictoires, Suzanne cache des blessures qui la hantent, Jeanne est inquiète pour ses parents lors de cet été où elle va découvrir l'amour physique. Rosa, la grand-mère vit dans le souvenir de son mari, Alexandre, dont l'anniversaire de la mort est marqué chaque été depuis dix-sept ans, un extravagant père-enfant qui a toujours fui ses responsabilités, la honte de ce père a même fait fuir le frère de Robin au Canada.

mardi 6 juillet 2021

Rentrée littéraire septembre 2021 - Mes envies

 

Septembre arrive à grands pas avec sa fameuse rentrée littéraire. 521 nouveaux romans se présenteront sur les étals à partir d’août. Soit 379 titres français, dont 75 premiers romans, et 142 titres étrangers.

J'ai commencé mes repérages et ai déjà choisi mes premières lectures. M'ont guidée l'envie de retrouver mes auteurs chouchous et celle de découvrir des auteurs que je n'ai pas encore lus.

Je vais pouvoir découvrir certains titres en avant première grâce au comité de lecture de Cultura et à certaines maisons d'édition ou auteurs qui ont la gentillesse de m'envoyer leurs services presse : Actes sud, Grasset, Stock, Gallimard, les Éditions de l'Observatoire, Sabine Wespieser, Quidam éditeur... et bien entendu Netgalley. Je les en remercie vivement.
 
J'ai déjà lu quelques titres avec comme toujours de belles découvertes, des coups de cœur et des déceptions..

Cette liste va s'enrichir au fur et à mesure de l'été. Mes chroniques seront publiées au fur et à mesure des parutions de ces romans en août et septembre.

vendredi 25 juin 2021

S'abandonner d'Isabelle Desesquelles

Date de parution : mars 2021 chez Pocket
Nombre de pages : 157

"On ne s'offre pas le Sahara, c'est le désert qui nous possède"

Claire, "mariée non pas de force mais par faiblesse", part sans prévenir son mari après une insulte et des coups de trop. Elle s'envole pour une semaine dans le Sahara là où tout a commencé, à Akaraba là où ses parents l'ont conçue

dimanche 20 juin 2021

Festi'Mots - festival de lecture à voix haute

Je reprends le chemin de mon blog pour vous parler d'un festival dont l'organisation m'a bien occupée ces dernières semaines : Festi'Mots, festival de lecture à voix haute à St Cyr au Mont d'Or près de Lyon.

lundi 17 mai 2021

Les enfants véritables de Thibault Bérard

 

Date de parution : avril 2021 aux éditions de l'Observatoire
Nombre de pages : 288

Théo est veuf, Camille et Simon n'avaient que quatre et sept ans au décès de leur mère. Le jeune homme rencontre Cléo, une jeune femme solaire qui, elle aussi, a subi des blessures. Mais elle a eu la chance d'être élevée par un père qui lui a appris à franchir les obstacles que la vie a dressé devant elle. Elle est bien décidée à lutter pour leur droit au bonheur, mais comment les choses pourraient-elles être simples ?

Guidée par sa soif inextinguible de vie, Cléo va engage son plus beau combat pour leur amour, cette aventure folle, et, surtout, pour ce lien véritable plus fort que tout – plus fort que celui du sang – entre elle et leurs enfants. Car après tout, qu'est-ce qu'un enfant véritable ? 

mercredi 12 mai 2021

Amanita de Julien Guerville


Date de parution : janvier 2021 chez Calmann Levy
Nombre de pages : 280

PREMIER ROMAN

" L’air empestait le plastique. Avec le temps, j’avais cru que j’oublierais. Que je m’y habituerais. Mais ça ne passait pas. L’odeur acide et piquante des polymères s’insinuait partout. Toujours."

lundi 10 mai 2021

L'ami arménien d'Andréï Makine

Date de parution : janvier 2021 chez Grasset
Nombre de pages : 216

" Il m'a appris à être celui que je n'étais pas", c'est ainsi que commence cette histoire d'amitié entre deux adolescents. 

L'histoire se déroule en Sibérie centrale dans les années 70, à l’époque de l'empire soviétique finissant. Le narrateur avait treize ans et vivait dans un orphelinat quand il se lia d'amitié avec Vardan, son aîné d'un an qui vivait avec sa mère Chamiram dans une pièce louée au "Bout du diable", un quartier qu'une dizaine d'Arméniens avait choisi quelques semaines plus tôt comme lieu d'échouage pour ne pas s'éloigner de leurs proches, incarcérés dans l'attente d'un procès. C'était le "royaume d'Arménie" que les gens de la ville évitaient soigneusement.