vendredi 13 juillet 2018

Prix du roman Fnac 2018 - Première sélection


Composé de 400 libraires et 400 adhérents Fnac, le jury du prix du roman Fnac a dévoilé la liste des 32 romans sélectionnés parmi les nouveautés de la rentrée littéraire d'automne.


Les romans retenus sont les suivants :   

vendredi 6 juillet 2018

Récapitulatif des prix littéraires du début d'année 2018

De nombreux prix littéraires ont été décernés de janvier à juin, voici un récapitulatif des lauréats.
J'ai lu et aimé la plupart de ces romans, certains ont même été des coups de cœur, certains étaient mes favoris pour ces prix, d'autres non...


Prix du roman France télévision




 Le bon cœur de Michel Bernard







jeudi 5 juillet 2018

Rentrée littéraire septembre 2018 - Mes envies

 

Septembre arrive à grands pas avec sa fameuse rentrée littéraire. 567 nouveaux romans se présenteront sur les étals à partir d’août. Soit 381 titres français, dont environ 90 premiers romans, et 206 titres étrangers.

J'ai commencé mes repérages et ai déjà choisi mes premières lectures. M'ont guidée l'envie de retrouver mes auteurs chouchous et celle de découvrir des auteurs que je n'ai pas encore lus.

Je vais pouvoir découvrir certains titres en avant première grâce à mes partenariats avec certaines maisons d'édition : Grasset, Stock, Gallimard, les Éditions de l'Observatoire, Albin Michel, Notabilia, Liana Levi, Les Forges de Vulcain, Alma et bien entendu Netgalley. Je les en remercie vivement.

Cette liste est bien entendu loin d'être exhaustive et va s'enrichir au fur et à mesure de l'été. Mes chroniques seront publiées au fur et à mesure des parutions de ces romans en août et septembre.

mercredi 4 juillet 2018

Prix Stanislas du premier roman 2018 - La sélection

Le prix Stanislas récompense "le meilleur premier roman de la rentrée littéraire". La sélection de sa deuxième édition a été annoncée vendredi 30 juin. Elle est composée de dix ouvrages.

mercredi 20 juin 2018

Une immense sensation de calme de Laurine Roux

Date de parution : mars 2018 aux Editions du sonneur
Nombre de pages : 122

Voici un roman qui m'a vraiment désarçonnée au début de ma lecture. C'est une sorte de conte ou de fable. Le lieu et l'époque ne sont pas précisés. La narratrice, dont le nom ne sera jamais donné, vient d'enterrer sa grand-mère et raconte sa rencontre avec Igor, un homme taiseux à l'allure sauvage qu'elle va suivre immédiatement et qui va la faire devenir femme.

mardi 19 juin 2018

Est-ce ainsi que les hommes jugent? de Mathieu Ménégaux


Date de parution : mai 2018 chez Grasset
Nombre de pages : 225

"Est-ce ainsi que les hommes vivent, et leurs baisers au loin les suivent" - Léo Ferré

J'ai découvert Mathieu Ménégaux avec son premier roman, Je me suis tue , qui avait été un véritable choc pour moi. J'avais beaucoup aimé également son second roman, Un fils parfait, même si j'avais alors regretté qu'il ait repris le même type de construction littéraire, une lettre confession écrite par une femme pour expliquer un geste, avec toujours la justice en toile de fond. J'attendais avec impatience son nouveau roman.

samedi 9 juin 2018

Apprendre à lire de Sébastien Ministru


Date de parution : janvier 2018 chez Grasset
Nombre de pages : 160

Antoine est un homme d'environ soixante ans qui vit depuis trente ans avec Alex et est accaparé par son travail de directeur d'un groupe de presse. Pendant des années il s'est éloigné de son père qui a maintenant quatre-vingt-trois ans, il cherche à présent à se rapprocher de lui, prend sur lui pour supporter son épouvantable caractère et lui rend visite plusieurs fois par semaine pour gérer son intendance dans sa maison "cloîtrée dans le passé". Son père est un homme au caractère irascible, plein de rancœur contre la vie depuis la mort de sa femme alors que leur fils n'avait que dix ans.

mardi 5 juin 2018

Tant bien que mal d'Arnaud Dudek


Date de parution : avril 2018 chez Alma
Nombre de pages : 92

Un petit garçon de sept ans rentre de l'école tout seul avec la clé de sa maison attachée à un lacet autour de son cou lorsqu'il est abordé par un homme dans une Ford Mondéo. Ce jeune homme à la boucle d'oreille et au curieux accent lui demande de l'aider à retrouver son chat. Il est hélas facile d'imaginer la suite... Une suite dont l'enfant se souvient comme d'un trou noir. L'enfant n'en parlera à personne car il veut protéger son entourage. " Faire taire le monstre innommable qui nous ronge". Il a l'impression d'être mort en partie ce jour là à sept ans. Quand un autre enfant, T., est retrouvé mort quelque temps plus tard, la culpabilité de ne pas avoir parlé le ronge...

jeudi 31 mai 2018

Bilan de mes lectures de mai 2018

Voici le bilan de mes lectures de mai :








  • Un livre coup de poing - L'histoire d'une reconstruction : Le lambeau de Philippe Lançon


mercredi 30 mai 2018

Juste un peu de temps de Caroline Boudet


Date de parution : mai 2018 chez Stock
Nombre de pages : 270

Sophie, conseillère en emploi pour les personnes handicapées, vit depuis quinze ans avec Loïc, ils ont trois enfants. Un après-midi elle quitte son travail brutalement, prend le train pour St Malo pour s'accorder quatre heures, seule avec un bouquin, elle a un impérieux besoin de temps pour elle, seule. Elle laisse juste un mot à son mari "Je reviens. Juste un peu de temps. Merci" et éteint son téléphone portable. Mais Sophie ne va pas réussir à rentrer, ses pieds ne peuvent pas pu retrouver le chemin de la gare, elle prolonge son séjour à St Malo sans regrets, sans remords et sans culpabilité, sans penser à son foyer où doit régner un vrai chaos...

mardi 29 mai 2018

Où passe l'aiguille de Véronique Mougin


Date de parution : janvier 2018 chez Flammarion
Nombre de pages : 458

S'inspirant des souvenirs de son cousin, Véronique Mougin nous raconte la déportation des juifs hongrois vue par les yeux de Tomas, dit Tomi, un ado de 14 ans en révolte contre sa famille. Tomas refuse de devenir tailleur comme son père, il veut devenir plombier. Tomas est en colère contre sa famille et sa communauté depuis qu'il a découvert un secret de famille. Alors que pour son père le métier de tailleur pour homme est le plus beau métier du monde, pour Tomas il s'agit d'un métier synonyme de soumission, en effet il voit trop souvent son père à genoux devant ses clients pour prendre leurs mesures pour leur confectionner des costumes gris.

dimanche 27 mai 2018

La saison des feux de Céleste Ng


Date de parution : avril 2018 aux Éditions Sonatine
Nombre de pages : 377 

Le roman commence par une scène où une femme en chemise de nuit se tient devant sa maison en flammes, son mari et ses enfants sont sains et saufs mais manque à l'appel leur dernière fille Izzy qui est soupçonnée d'avoir provoqué l'incendie. L'auteure commence son récit par le drame qui frappe cette famille, elle va ensuite nous raconter comment on en est arrivé là...

mardi 22 mai 2018

Grand Prix des lectrices Elle 2018

J'ai eu la chance cette année de faire partie du jury du grand prix des lectrices Elle. Alors que les lauréats vont être révélés le 30 mai, voici un petit retour sur cette belle aventure.

De septembre 2017 à avril 2018 ce n'est pas moins de 28 livres que j'ai reçus et chroniqués, tous sélectionnés par la rédaction de Elle.
Chaque mois j'ai reçu le roman, le document et le roman policier choisis par le jury du mois.  En janvier, à mon tour jurée du mois, j'ai reçu 3 romans, 2 documents et 2 romans policiers. De cette sélection avec mes co-jurées du mois nous avons ressorti 3 titres que toutes les autres jurées ont ensuite lus. Nous étions 120 jurées en tout réparties sur toute la France.




lundi 21 mai 2018

Ma grande de Claire Castillon


Date de parution : avril 2018 chez Gallimard
Nombre de pages : 160

Voici une histoire de violence conjugale subie par un homme. Le narrateur déclare d'emblée avoir tué sa femme quelques années plus tôt et ne pas regretter son geste. Dans ce récit, il s'adresse à sa femme que tout le monde autour de lui considère comme juste disparue car elle menaçait très souvent de disparaitre sans laisser d'adresse. Il écrit enfin le livre que sa femme l'a toujours empêché d'écrire...

jeudi 17 mai 2018

Le lambeau de Philippe Lançon

Date de parution : avril 2018 chez Gallimard
Nombre de pages : 512

Victime de l'attentat du 7 janvier 2015, Philippe Lançon livre ici un témoignage qui va pour moi au delà du simple coup de cœur, c'est un véritable coup de poing...

Philippe Lançon, critique culturel à Libération et chroniqueur à Charlie Hebdo, se définit comme un journaliste bourgeois, il aime travailler pour ces journaux où les journalistes se sentent libres et insouciants, il aime l'esprit de Charlie, journal moribond devenu la cible des islamistes après la publication des caricatures de Mahomet en 2006 et l'incendie criminel de leurs locaux en 2011.

En janvier 2015, Philippe Lançon s'apprête à partir à Princeton enseigner la littérature. Le 7 janvier, il se rend à la conférence de rédaction de Charlie pour y vivre comme chaque mercredi un moment libre et convivial. Les journalistes présents échangent sur "Soumission" de Houellebecq dont la parution, prévue le jour même, occupe le terrain médiatique.

lundi 14 mai 2018

Diên Biên Phu de Marc Alexandre Oho Bambe

Date de parution : mars 2018 aux Editions Sabine Wespieser
Nombre de pages : 221

Alexandre, le narrateur, retourne à Hanoï vingt ans après y avoir combattu. Marié à Mireille pour se soumettre au désir de leurs parents, il s'était engagé à l'âge de vingt ans pour fuir son mariage et pour se retrouver lui-même. Là-bas il a rencontré Maï Lan, une jeune fille au visage de lune dont le prénom signifie "pierre d'abricot et d'orchidée" avec qui il a vécu un amour absolu " Il y a des êtres qu'on rencontre trop tard pour ne pas les aimer". 

A la guerre il s'est aussi lié d'amitié avec Diop qui lui a sauvé la vie. Diop est un sénégalais doté d'une philosophie de vie dont Alexandre s'imprègne peu à peu "L'honneur, Alexandre, l'honneur!", un homme sage... Cette rencontre avec son ami est déterminante pour lui qui ne manquait pas de préjugés contre les Noirs, une rencontre avec un homme qui va contribuer à son éveil politique.

mercredi 9 mai 2018

Cette nuit de Joachim Schnerf


Date de parution : janvier 2018 chez Zulma
Nombre de pages : 145

"Pourquoi cette nuit est-elle différente des autres nuits?"

Nous sommes le matin de Pessah, la Pâque juive. Salomon, le narrateur, est un vieil homme qui s’apprête à célébrer cette fête chère à sa communauté en réunissant sa famille, mais pour la première fois cette fête se fera sans sa femme Sarah, décédée quelques mois plus tôt.

Le vieil homme imagine la fête qui va se dérouler cette nuit mais les images du passé resurgissent également dans son esprit, il se souvient de son mariage avec Sarah, de son angoisse devant sa future paternité et de toutes les fêtes de Pâque célébrées en famille dans une ambiance électrique. En effet, la famille de Salomon est assez atypique, sa fille cadette Michelle a un caractère insupportable, elle est perpétuellement en colère contre tout le monde, contre son mari Patrick hyper émotif et hypocondriaque, contre ses deux enfants, contre sa sœur aînée Denise, mariée à Pinhas, un homme fantasque qui raconte avoir construit un palais pour le roi du Maroc... Denise noie dans l'alcool l'angoisse qu'elle éprouve à chaque fois qu'elle doit côtoyer sa sœur. "Les verres d'alcool de Denise répondaient aux cris de Michelle". Les cris et les empoignades accompagnent chacune de leurs réunions de famille. L'auteur aborde avec beaucoup de justesse les relations humaines au sein d'une famille assez excentrique. 

lundi 7 mai 2018

Le bigorneau fait la roue d'Hervé Pouzoullic


Date de parution : mars 2016 aux Editions Anne Carrière
Nombre de pages : 228

Marc, un jeune homme de 23 ans d'origine bretonne, étudiant à Sciences Po depuis des années, cherche un sens à sa vie. Brillant dans ses études, il n'a pas la même réussite dans ses relations amoureuses. Il cherche comment trouver l'amour car chacune de ses histoires se termine mal, il se retrouve plaqué en général au bout de trois jours, un amour durable reste son rêve absolu...

jeudi 3 mai 2018

Taqawan d'Eric Plamondon

Date de parution : janvier 2018 aux Éditions Quidam Éditeur
Nombre de pages : 196

" Au Québec, on a tous du sang indien. Si ce n'est pas dans les veines, c'est sur les mains"

Ce roman commence par une descente de police de la Sûreté du Québec dans une réserve de Restigouche en Gaspésie le 11 juin 1981, c'est un lieu où vivent des Amérindiens, les Mig'maq, un peuple qui vit au Nord-Est de l'Amérique depuis des millénaires "Il y a le Québec et le reste du Canada, la réserve et le reste du monde". Les policiers ont ordre de saisir les filets de pêche des indiens pour leur interdire ce mode de pêche au saumon. S'ensuivent des émeutes des autochtones pour qui la pêche au saumon est une question de survie, pêche qu'ils tentent de continuer à pratiquer en harmonie avec la nature.

lundi 30 avril 2018

Bilan de mes lectures d'avril 2018

Au mois d'avril j'ai terminé mes lectures pour le jury Elle et ai pu pu me consacrer à la lectures de quelques premiers romans et mon seul coup de cœur du mois concerne un premier roman complètement bluffant...

dimanche 29 avril 2018

Ta vie ou la mienne de Guillaume Para


Date de parution : février 2018 chez Anne Carrière
Nombre de pages : 194

"On n'échappe pas à nos racines"

Quand Guillaume Para m'a proposé, il y a quelques semaines, de m'envoyer son premier roman, j'ai hésité à accepter, pas très attirée par une histoire qui se déroulait dans le monde du football... J'ai finalement accepté de le lire en me disant que, comme toujours, je donnerai mon avis sans aucune complaisance mais avec le maximum de bienveillance.

Et, à ma grande surprise,  je termine ce roman sur un coup de cœur ! Sans pour autant être devenue une adepte du foot...

samedi 28 avril 2018

Seuls les enfants savent aimer de Cali

Date de parution : janvier 2018 au Cherche Midi
Nombre de pages : 190

Dans ce roman d'inspiration autobiographique, Cali se souvient de l'année qui a suivi le drame qui a marqué sa vie : le décès de sa mère alors qu'il n'avait que six ans. Il s'adresse à sa mère en égrenant ses souvenirs. 

jeudi 26 avril 2018

Rupture de Maryline Desbiolles


Date de parution : janvier 2018 chez Flammarion
Nombre de pages : 118

Maryline Desbiolles situe son histoire au moment de la construction et de la rupture du barrage de Malpasset en décembre 1959, drame qui a provoqué 423 morts.

Elle met en scène François, un jeune ouvrier qui, avec son ami René, a quitté sa ville de la vallée de la Maurienne pour participer à la construction d'un barrage dans le sud de la France, à Malpasset près de Fréjus. Ils contribuent enthousiastes à la construction de cet ouvrage grandiose et élégant. François, passionné de photographie, sillonne la région inondée de soleil et découvre l'amour. Mais la guerre d'Algérie le rattrape, interrompant brutalement sa jeunesse heureuse. Une première rupture dans la vie de François...

mercredi 25 avril 2018

Dîner avec Edward d'Isabel Vincent


Date de parution : avril 2018 aux Presses de la Cité
Nombre de pages : 188


Nous sommes à Manhattan. La narratrice Isabel accepte de dîner régulièrement avec Edward à la demande de son amie Valérie, la fille d'Edward qui s'inquiète pour son père âgé de 93 ans qui se retrouve dans une période très difficile après le décès de sa femme Paula après 69 ans de vie commune. Edward est seul, ses deux filles vivant à l'étranger.

En pleine crise conjugale, Isabel vit elle-même une période difficile et se sent très seule.

mardi 24 avril 2018

La petite famille de Sophie Avon


Date de parution : janvier 2018 aux Editions Mercure de France
Nombre de pages : 176

Camille, une jeune française de 24 ans, est en couple avec Ron, un jeune hollandais. Ils vivent à Amsterdam. Camille a réussit à séduire Ron et a obtenir ce qu'elle voulait, mariage et enfant. Enceinte, elle vit sa grossesse dans une absolue plénitude. 

vendredi 20 avril 2018

Les chemins de la haine d'Eva Dolan


Date de parution : janvier 2018 chez Liana Levi
Nombre de pages : 442

J’ai lu ce livre dans le cadre du Grand Prix Elle 2018, catégorie roman policier.

Un homme est retrouvé mort dans l'abri de jardin des Barlow, il a été aspergé d'essence et brûlé vif. Le corps est difficilement identifiable, il semblerait que ce soit celui de l'homme qui squattait cet abri depuis des mois, un travailleur immigré estonien, Jaan Stepulov.Un homme qui, comme tant de ses compatriotes, est arrivé en Angleterre à la recherche d'un travail et d'une vie meilleure.

mercredi 18 avril 2018

C'est moi de Marion Guillot


Date de parution : janvier 2018 aux Éditions de minuit
Nombre de pages : 112 

" Fais moi penser d'apporter une corde demain" - Samuel Beckett

J'ai été attirée par ce roman car une de mes librairies préférées n'a pas hésité à le désigner comme LE livre de la rentrée...

C'est l'histoire d'un couple qui s’ennuie, qui vivote tant bien que mal entre "la force des habitudes et les fatigues quotidiennes" depuis que Tristan est au chômage. La narratrice, dont le prénom n'est jamais donné, est irritée par son compagnon qui ne cherche pas de travail, passe sa journée à faire des puzzles dans un petit appartement où ils ne replient même pas le canapé et où ils entassent leurs livres parterre au lieu d'acheter une bibliothèque.

Le récit commence par l'annonce de la mort de Charlin, l'ami de Tristan. Il s'est suicidé...

dimanche 15 avril 2018

Celui qui disait non d'Adeline Baldacchino


Date de parution : janvier 2018 chez Fayard
Nombre de pages : 263

" Qu'ont-ils fait de nos vies, Irma, qu'ont-ils fait de notre amour?"

Ce livre fait partie de la sélection des 68 premières fois.

Dans ce roman doté d'une extraordinaire photo sur sa couverture, l'auteure tente de reconstituer l'histoire d'August Landmesser et d'Irma Eckler. Sur cette photo, un nazi reste les bras croisés, sans faire le salut nazi face à Hitler, le 13 juin 1936 lors du baptême d'un trois-mats sur le quai du port d'Hambourg. Cet homme c'est August, un aryen amoureux d'une juive qu'il veut épouser, leur première fille est née en 1935 mais le mariage leur a été interdit. C'est un couple constitué d'un pur et d'une impure...

samedi 14 avril 2018

Ariane de Myriam Leroy


Date de parution : janvier 2018 aux Éditions Don Quichotte
Nombre de pages : 208

Ce livre fait partie de la sélection des 68 premières fois.

Barbant wallon, banlieue de Bruxelles. A l'âge de douze ans, la narratrice, issue d'un milieu modeste, vit auprès de parents déprimés et très conventionnels. Mal dans sa peau, elle rencontre Ariane quand ses parents l'inscrivent dans le collège de St Sauveur pour qu'elle échappe aux mauvaises fréquentations. Ariane est belle, magnifiquement habillée, douée pour tout et vit dans le luxe auprès de ses parents, Claude et Patricia, et de son frère. Ariane entretient avec ses parents des rapports qui surprennent et qui peuvent être qualifiés de malsains en ce qui concerne son père.