mercredi 20 juin 2018

Une immense sensation de calme de Laurine Roux

Date de parution : mars 2018 aux Editions du sonneur
Nombre de pages : 122

Voici un roman qui m'a vraiment désarçonnée au début de ma lecture. C'est une sorte de conte ou de fable. Le lieu et l'époque ne sont pas précisés. La narratrice, dont le nom ne sera jamais donné, vient d'enterrer sa grand-mère et raconte sa rencontre avec Igor, un homme taiseux à l'allure sauvage qu'elle va suivre immédiatement et qui va la faire devenir femme.

Après quelques dizaines de pages, je suis vraiment rentrée dans ce roman qui diffuse une intense sensation de calme comme l'indique si joliment le titre, un roman qui fait vibrer la nature au détour de chaque phrase, une nature qui devient un personnage à part entière. Une nature faite de montagnes, d'étendues désertiques, de forêts, de neige. Une nature rude qui peut être dangereuse mais qui peut aussi sauver grâce aux plantes qui guérissent les hommes. Un lieu où vivent des vieilles femmes isolées dans leurs montagnes, des femmes qui se souviennent d'une guerre qui, cinquante ans plus tôt, a dévasté la région et tué tous les hommes, seuls subsistent dans le haut des montagnes les "Invisibles" à propos desquels circulent de multiples légendes.

Ce conte sensuel est étrange mais fascinant. C'est un récit envoûtant porté par une magnifique langue poétique et excessivement soignée qui nous conte une histoire d'amour hors du commun. Laurine Roux a l'art de plonger le lecteur dans une ambiance qui rend un bel hommage à la nature aride et toute puissante où amour et mort se côtoient en permanence. La lecture de ce récit où on se laisse porter, où on se laisse bercer par la poésie est une expérience à nulle autre pareille, bien différente de mes lectures habituelles. 
Quel plaisir d'assister à la naissance d'une telle auteure !

Marc Villemain, éditeur de ce premier roman, en parle merveilleusement bien ici.


L'auteure 

Née en 1978, Laurine Roux vit dans les Hautes-Alpes où elle est professeur de lettres modernes (Source : Éditeur)




47ème participation au challenge rentrée littéraire 2018 organisé par Bea Comete









6 commentaires:

  1. impossible de ne pas le lire après un tel commentaire !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'attends ton avis avec impatience Annie !

      Supprimer
  2. C'est en effet un plaisir immense de voir une auteure éclore avec un texte d'une telle réussite... Un énorme coup de coeur pour ce roman !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'elle a un bel avenir devant elle avec cette écriture...

      Supprimer
  3. Comme toi, je fus et suis encore emballée par cette lecture

    RépondreSupprimer