mardi 11 décembre 2018

Un bon samaritain de Matthieu Falcone


Date de parution : novembre 2018 chez Gallimard
Nombre de pages : 260

Dans son premier roman Matthieu Falcone imagine l'histoire d'un universitaire, Pierre Saintonge, qui accueille trois jeunes migrants africains à son domicile. Pierre est un professeur d'université qui donne des cours sur la littérature de la faim. C'est un homme à l'humour caustique et au caractère râleur. C'est un ami de Pierre, qui nous raconte "l'affaire Saintonge" qui verra la chute du professeur.

dimanche 9 décembre 2018

Augustin d'Alexandre Duyck


Date de parution : octobre 2018 aux Editions J.C. Lattès
Nombre de pages : 250

Voilà encore un roman où il est préférable de ne pas lire la quatrième de couverture avant de commencer sa lecture.

Nous sommes le 11 novembre 1918, dans les Ardennes. C'est le 1561ème jour de la guerre et l'armistice va être signée à onze heures le onzième jour du onzième mois. 
L'auteur reconstitue en la romançant l'histoire d'Augustin Trébuchon, un berger de Lozère de 40 ans devenu agent de liaison. C'est à lui qu'un officier transmet un message écrit qu'il doit remettre en mains propres, au péril de sa vie, à d'autres officiers en traversant le champ de bataille. Un bon berger sait courir, sait observer et flairer les dangers...

jeudi 6 décembre 2018

Le chien de Schrödinger de Martin Dumont


Date de parution : avril 2018 aux éditions Delcourt
Nombre de pages : 138  

Jean a élevé son fils Pierre seul. A la mort de sa femme, il a choisi de changer de métier et de travailler de nuit comme chauffeur de taxi pour avoir du temps à lui consacrer. Il partage avec lui sa passion de la plongée. Mais ce fils de vingt ans, qui est toute sa vie, est de plus en plus fatigué, un jour un terrible diagnostic tombe...

vendredi 30 novembre 2018

Bilan de mes lectures de novembre 2018

Voici le bilan de mes lectures du mois de novembre :






jeudi 29 novembre 2018

Fais de moi la colère de Vincent Villemot


Date de parution : 30 août 2018 aux Editions les Escales
Nombre de pages :

Ismaëlle va bientôt avoir 17 ans, elle est seule au monde depuis la noyade de son père pêcheur, sa mère est morte en la mettant au monde. La jeune fille quitte l'école et décide de reprendre le métier de son père sur le lac Léman. Mais un jour des dizaines de cadavres se retrouvent à flotter sur le lac, le nombre de cadavres augmente de jour en jour finissant par interdire la pêche. 

Au même moment Ismaëlle rencontre Ezechiel, le fils de celui qui était appelé l'Ogre noir. Le jeune homme est installé dans les ruines du palais de son père responsable d'un génocide. Ezechiel va demander à Ismaëlle de l'aider à tuer la Bête Mammon, une énorme baleine blanche qui sommeille dans le lac.

mardi 27 novembre 2018

Grand Prix des Blogueurs littéraires 2018


Le premier tour du Grand Prix des Blogueurs littéraires est terminé, voici les dix titres de littérature française de 2018 les plus plébiscités par les lecteurs connectés (blogueurs ou lecteurs déposant leurs avis sur les réseaux sociaux). 

lundi 26 novembre 2018

Ma dévotion de Julia Kerninon


Date de parution : août 2018 aux éditions du Rouergue
Nombre de pages : 304

Par hasard, Helen croise Frank à Londres alors qu'elle ne l'a plus revu depuis vingt-trois ans. Elle entreprend de lui raconter leur histoire dans une longue confession adressée à Frank, le récit est raconté à la deuxième personne du singulier. Frank, qu'elle appelle son meilleur ami, est l'homme qui a le plus compté dans sa vie.

Helen et Frank, maintenant octogénaires, se sont rencontrés alors qu'ils n'avaient que douze ans et résidaient à l'ambassade britannique de Rome où leurs pères respectifs étaient en poste, ils étaient unis par la haine qu'ils éprouvaient pour leurs parents. De tempéraments complètement opposés, ils ont cohabité à Amsterdam où Helen a aidé Frank à se révéler et à s'accomplir dans son art, car Frank Appledore est devenu un peintre mondialement reconnu. Elle a veillé sur lui, le protégeant, restant dans son ombre, le déchargeant de toutes les tâches matérielles en menant parallèlement une carrière dans le monde de l'édition et de l'écriture. Autant Helen était une travailleuse acharnée d'un caractère très raisonnable autant Frank était un être tourmenté, exalté et excessivement égocentrique. Ce furent des années où ils ont mené une vie de joyeuse bohème, des années durant lesquelles il est incontestable que la réussite de Frank a beaucoup du à Helen. "J'étais devenue ta servante, et comme toutes les servantes, j'ai fini par considérer que mon maître m’appartenait.", "Tu ne cessais de revenir vers moi. C'était ma position dans le monde - j'étais le lieu où tu revenais."

La vie les a ensuite séparés pour les réunir à nouveau en Normandie où ils ont vécu de nombreuses années ensemble avant qu'un événement grave ne les sépare.

J'ai adoré ce roman au titre si approprié pour définir la relation très particulière qu'Helen entretient avec Frank, une relation complexe, entre amour et amitié faite de dépendance l'un à l'autre mais aussi de beaucoup de non-dits menant à une vie de dévotion et de sacrifices.
L'écriture est limpide, les mots sont d'une incroyable justesse pour décrire les personnalités, les sentiments, la relation entre Helen et Frank, c'est une écriture très épurée qui va toujours à l'essentiel, j'ai aimé le soin apporté à chaque fin de chapitre sans qu'il ne s'agisse aucunement de cliffhanger. L'histoire est très prenante, elle m'a happée dès les premières pages, j'ai aimé la tension savamment entretenue jusqu'au drame final qui conclut habilement cette incroyable histoire d'amour. Un récit tout en finesse et sensibilité. De la très grande littérature !


Citations
" L'art, c'est une chose qu'on fait toujours contre tout, c'est un luxe qu'on se paye, jamais un loisir que d'autres nous offrent."

" Toi, tu étais comme un feu d'artifice, et regarder un feu d'artifice trop longtemps finit par fatiguer."


L'auteure

Née en 1987 à Nantes, Julia Kerninon est docteur en littérature américaine. Son premier roman, "Buvard", a reçu de nombreux prix dont le prix Françoise Sagan. Elle a été lauréate de la bourse Lagardère du jeune écrivain en 2014. Son deuxième roman, "Le dernier amour d'Attila Kiss", a reçu le prix de la Closerie des Lilas en 2016. (Sources : Éditeur)







Lu de cette auteure



pour accéder à ma chronique, cliquer ici