lundi 11 décembre 2017

Tango fantôme de Tove Alsterdal


Date de parution : octobre 2017 aux éditions du Rouergue
Nombre de pages : 474

Durant la nuit de Walpurgis au cours de laquelle la population fait brûler des feux pour dire adieu à l’hiver en Suède, une femme tombe de son balcon au onzième étage. C’était Charlie, la sœur d’Hélène Bergman. Les deux sœurs ne se voyaient pratiquement jamais sauf quand Charlie appelait sa sœur à l'aide.  

Hélène n’avait jamais partagé l’obsession de son aînée : découvrir ce qu’il était arrivé à leur mère, disparue en novembre 1977, quelque part en Amérique du Sud. Hélène a tout fait pour oublier son passé, sa mère qui les a abandonnées pour partir en Argentine avec son amant Ramon, alors qu'elles étaient petites et son père devenu SDF. Le mari et les deux enfants d'Hélène ne connaissent d'ailleurs pas l'existence de Charlie.

samedi 9 décembre 2017

Neverland de Timothée de Fombelle


Date de parution : août 2017 aux Éditions de l'iconoclaste
Nombre de pages : 128
Quand son grand-père qui a un peu perdu la mémoire lui demande d'écrire un texte pour les quatre-vingts ans d'un ami, l'auteur se replonge dans son enfance. Il part à la recherche de ses souvenirs en retournant dans la maison de ses grands-parents, à la recherche du moment où il a glissé du monde de l'enfance à celui des adultes. Il part à Neverland, le pays des enfants perdus... 

vendredi 8 décembre 2017

Parmi les miens de Charlotte Pons

Date de parution : août 2017 chez Flammarion
Nombre de pages : 192

Ce roman fait partie de la sélection des 68 premières fois.

Manon, la narratrice, une femme proche de la quarantaine, est avertie de l’accident que vient de subir sa mère qui est hospitalisée dans un état très grave. Quand elle rejoint son père, son frère et sa sœur à l'hôpital et qu'elle comprend qu'il n'y a plus d'espoir la seule phrase qui lui vient est "Autant qu'elle meure", ce qui révolte sa famille.

Manon va laisser son mari et son bébé pour être près de sa famille, elle va ainsi se retrouver avec son père, son frère Gabriel et sa jeune sœur Adèle réunis par l'état de la blessée dans une sorte de vase clos, face au silence de son père taiseux et aux prises aux "différends et différences accentués avec l'âge" qui président à ses relations avec son frère et sa sœur. Commence alors une sorte de vie en suspens...

mercredi 6 décembre 2017

Même Dieu ne veut pas s'en mêler d'Annick Kayitesi-Jozan


Date de parution : septembre 2017 au Seuil
Nombre de pages : 229

"Se souvenir, se construire et vivre"

 J’ai lu ce document dans le cadre du Jury du Grand Prix des Lectrices Elle 2018.

Annick Kayitesi-Jozan nous livre ici son témoignage sur le génocide du Rwanda qu'elle a vécu lorsqu'elle avait quatorze ans. En 1994 lors du génocide des tutsis, sa mère a été massacrée sous ses yeux, sa sœur et son petit frère ont été tués à coups de machette et jetés dans la fosse commune. Une grande partie de sa famille a disparu lors des cent jours d'horreur qu'a duré le génocide. Elle a échappé par miracle au massacre avec son autre sœur gravement blessée. 

mardi 5 décembre 2017

Mon autopsie de Jean-Louis Fournier

 

Date de parution : août 2017 chez Stock
Nombre de pages : 190


S'il existait un prix littéraire de l'originalité je suis certaine que Jean-Louis Fournier serait bien placé car dans ce roman c'est son cadavre qui s'exprime. L'auteur a donné son corps à la science, une jeune étudiante pratique son autopsie... Il la nomme Egoïne car elle est rentrée dans sa vie avec une lame... Egoïne travaille avec délicatesse et douceur, s'il était vivant Jean-Louis Fournier pense qu'il tomberait amoureux d'elle !

dimanche 3 décembre 2017

L'enfant mouche de Philippe Pollet-Villard


Date de parution : août 2017 chez Flammarion
Nombre de pages : 420

Nous sommes en 1944 à Casablanca, Anne-Angèle est infirmière dans un dispensaire. Un jour, elle apprend la mort de sa sœur Mathilde à Paris. Arrivée dans la capitale pour s'occuper des obsèques, elle découvre par le biais d'une lettre que Mathilde s'était engagée à adopter Marie, une fillette de douze ans contre une certaine somme d'argent. Marie serait la fille d'une strip-teaseuse d'un cabaret. Anne-Angèle et Mathilde ayant été elles-même élevées en orphelinat, elle décide de tenir les engagements de sa défunte sœur. D'abord hébergées dans les beaux quartiers de Paris chez l'ancien officier qui employait Mathilde, Anne-Angèle et Marie sont contraintes de quitter Paris pour rejoindre un village près de Reims où l'infirmière va restaurer un dispensaire.

Anne-Angèle et Marie vont vivre dans un taudis, subir le froid et la faim. Très vite Marie quitte l'école et se débrouille comme elle peut. Intelligente et ingénieuse elle ne manque pas d'idées mais il lui faut aussi parfois se résoudre à mendier. La vie va devenir encore plus difficile pour elle quand Anne-Angèle, qu'elle appelle sa tante, tombe malade. Mordue par un malade atteint de la syphilis à Casablanca, l'infirmière développe la maladie, devient aveugle et sombre dans la folie. Marie doit trouver les moyens de leur survie tout en s'occupant de sa tante. 

vendredi 1 décembre 2017

jeudi 30 novembre 2017

Bilan de mes lectures de novembre 2017

Voici le bilan de mes lectures du mois de novembre :








mercredi 29 novembre 2017

Le courage qu'il faut aux rivières d'Emmanuelle Favier


Date de parution : aout 2017 chez Albin Michel
Nombre de pages : 216

Manushe est une femme de quarante-cinq ans qui vit en homme, elle porte des vêtements d'homme, fait un travail d'homme et est respectée comme un homme dans sa communauté. Trente ans plus tôt, elle a fait le serment de renoncer à sa condition de femme. Mais un jour l'arrivée dans son village de montagne d'Adrian, un être mystérieux et charismatique dont les secrets vont être dévoilés au fil du récit, vient bouleverser la donne... Impossible de dévoiler plus l'intrigue de ce roman où rien n'indique l'époque et le lieu où se déroule l'histoire.

Emmanuelle Favier s'est inspirée des "Vierges jurées", tradition en vigueur en Albanie où des femmes endossent, par choix forcé ou non, le statut d'homme dans leur communauté avec les droits et devoirs afférents à ce statut contre un vœu de chasteté.

mardi 28 novembre 2017

Avec elle de Solène Bakowski


Date de parution : novembre 2017
Nombre de pages : 366

Ce livre fait partie d'un projet très atypique, deux auteurs Amélie Antoine et Solène Bakowski ont écrit deux romans dans lesquels elles ont imaginé deux histoires qui commencent pareil avec la même famille et deux jumelles inséparables mais qui partent chacune sur une voie différente à cause d'un seul détail. "Comment un seul détail suffit à tout changer".

Ces deux romans peuvent se lire séparément ou dans n’importe quel ordre, j'ai commencé par celui d’Amélie Antoine "Sans elle".

Coline et Jessica sont deux sœurs  jumelles de 6 ans, elles sont tellement inséparables qu’elles n’ont jamais passé un moment l’une sans l’autre. Physiquement semblables elles diffèrent par leur caractère, Coline est l’ombre alors que Jessica est la lumière dans le couple fusionnel qu’elles forment, c'est un couple classique de jumelles où l’une domine l’autre.
Leur mère Patricia amène Jessica admirer le feu d’artifice du 14 juillet tiré sur un étang tout près de chez eux à Le Quesnoy, une ville paisible du nord de la France. Coline a fait une bêtise et est punie.

dimanche 26 novembre 2017

Sans elle d'Amélie Antoine


Date de parution : novembre 2017
Nombre de pages : 396 

Ce livre fait partie d'un projet très atypique, deux auteurs Amélie Antoine et Solène Bakowski ont écrit deux romans dans lesquels elles ont imaginé deux histoires qui commencent pareil avec la même famille et deux jumelles inséparables mais qui partent chacune sur une voie différente à cause d'un seul détail. "Comment un seul détail suffit à tout changer".

Ces deux romans peuvent se lire séparément ou dans n’importe quel ordre, j'ai commencé par  celui d’Amélie Antoine dont j’avais beaucoup apprécié le précédent roman Quand on n'a que l'humour .

Coline et Jessica sont deux sœurs  jumelles de 6 ans, elles sont tellement inséparables qu’elles n’ont jamais passé un moment l’une sans l’autre. Physiquement semblables elles diffèrent par leur caractère, Coline est l’ombre alors que Jessica est la lumière dans le couple fusionnel qu’elles forment, c'est un couple classique de jumelles où l’une domine l’autre.

samedi 25 novembre 2017

Sous tes baisers d'Anne Goscinny



Date de parution : octobre 2017 chez Grasset
Nombre de pages : 160

Gabriel, 69 ans, se sent enfin libre, sa femme vient de mourir  "J’étais marié, je suis libéré". Son épouse, avec qui il était marié depuis 30 ans, a passé la fin de sa vie dans une maison de retraite où Gabriel  la allait  voir tous les jours elle qui riait d’un rire fou,  ne parlait plus et peignait…
Même si pendant sa vie de couple il a collectionné les libertés et les maitresses, pour Gabriel commence une vie sans entraves et sans obligations. Cet ancien avocat décide de tout vendre et de tout dilapider. Pour lui être veuf équivaut à être neuf, bref il est heureux, cynique mais heureux… Ses enfants l’encombrent et il limite au maximum les contacts avec eux pour parfaire sa nouvelle liberté.

Mathilde "Mariée mais sans vie" est une femme terne de 48 ans qui ne vit que pour un mari qui ne la désire plus et pour leur fille Ava.

vendredi 24 novembre 2017

Les hautes lumières de Xavier De Moulins




Date de parution : octobre 2017chez J.C. Lattès
Nombre de pages : 382

Nina, une coiffeuse française, est mariée avec Tahar un chauffeur de taxi marocain. Ils ont aménagé dans un pavillon de banlieue pour y loger la famille qu’ils veulent fonder loin de leur cité mais depuis dix ans toutes leurs tentatives pour devenir parents ont échoué.

L’auteur retrace le parcours du combattant d’un couple en mal d’enfant, le chemin de croix de la PMA, les conséquences des traitements hormonaux sur le physique et sur le caractère de Nina qui va tout tenter y compris les recours à un  voyant ou à un ostéopathe…

Tahar soutient Nina dans cette épreuve et résiste avec elle à la pression familiale et sociale. Son père est un marocain qui a immigré en France dans les années 60. Mariés au Maroc dans le petit village sans eau ni électricité de la famille de Tahar, le jeune couple subit une pression constante  "Chez nous une famille c’est d’abord des enfants", Tahar est fils unique, l’honneur de la famille est en jeu...

jeudi 23 novembre 2017

Grand prix des lectrices Elle 2018 - Sélection du jury de février

Le Grand Prix des lectrices Elle, suite !


Voici les titres des 7 livres sélectionnés pour le jury de février, encore de nouvelles idées de lecture... :

mercredi 22 novembre 2017

La salle de bal d'Anna Hope

Date de parution : août 2017 chez Gallimard
Nombre de pages : 388 

Avec "La salle de bal" Anna Hope a écrit une fiction qui se déroule dans l’asile de Sharston mais l’établissement qu’elle décrit a vraiment existé dans le Yorkshire, son arrière-arrière-grand-père y a été admis comme patient au début du 20ème siècle. Dédié à la mémoire de son aïeul, avec des personnages fictifs, "La salle de bal" est donc un roman inspiré de cet asile.

Nous sommes en 1911 dans une Grande-Bretagne en pleine crise économique. Ella, une fileuse de la classe ouvrière, se retrouve un jour dans l’asile de Sharston bien connu dans la région pour les horreurs qui s’y passent, elle a commis la faute de briser volontairement une vitre dans l’usine de filature où elle travaille depuis l’âge de 8 ans, elle se retrouve au milieu de femmes très atteintes au regard dans le vide ou qui s’arrachent les cheveux. A l’occasion d’une tentative de fuite elle rencontre John un irlandais qui est interné dans la partie réservée aux hommes.

jeudi 9 novembre 2017

Son absence d'Emmanuelle Grangé


Date de parution : août 2017 aux éditions Arléa
Nombre de pages : 143

Ce roman fait partie de la sélection des 68 premières fois.

Nous sommes le 7 octobre 2015, chaque membre de la famille Munch se rend au tribunal pour y signer la "reconnaissance d'absence" de François Munch disparu vingt ans plus tôt. Le délai légal de vingt ans passé, cette formalité a pour but de protéger les intérêts et le patrimoine du disparu.

François a disparu sans motif apparent en envoyant une carte postale laconique à sa famille, il y annonçait son départ définitif. Depuis, la famille n'a reçu aucune nouvelle et les recherches des détectives privés qu'ils ont engagés sont restées infructueuses.

mardi 7 novembre 2017

Demain sera tendre de Pauline Perrignon

Date de parution : août 2017 chez Stock
Nombre de pages : 216

La narratrice part à la recherche de l’histoire de son père après sa mort. Son père était un journaliste engagé, un homme de convictions que la mélancolie a fini par gagner et qui a vécu des années de dérive dans l’alcool.

lundi 6 novembre 2017

Encore vivant de Pierre Souchon


Date de parution : 16 août 2017 aux Editions du Rouergue
Nombre de pages : 247 

Ce premier roman de Pierre Souchon est autobiographique. Bipolaire, il a du être interné en hôpital psychiatrique suite à une grave crise maniaco-dépressive. Son médecin l'avait autorisé à arrêter son traitement, tout allait bien pour lui, il venait de se marier avec Garance et avait un travail. Il avait déjà connu des crises de ce type pendant ses études et avait été interné à l'âge de vingt ans 

dimanche 5 novembre 2017

Quand on n'a que l'humour d'Amélie Antoine


Date de parution : mai 2017 chez Michel Lafon
Nombre de pages : 424

Le titre de ce livre pourrait laisser croire que ce roman est humoristique ce qui est loin d'être le cas... C'est en visitant une amie à l'hôpital que j'ai découvert ce livre, cette amie était encore toute bouleversée par sa lecture récente.

Dans la première partie du récit qui se déroule sur la seule soirée du 1er avril 2017, nous faisons connaissance avec Édouard Bresson, un célèbre humoriste. Édouard a été élevé en Normandie par un père perpétuellement en colère, un homme usé par son travail d’ouvrier en raffinerie. Édouard était souvent éjecté sur le palier de l’appartement avec son jeune frère par leur père qui ne supportait aucun bruit.
Adulte, Édouard est devenu un humoriste célèbre qui se cache derrière ses blagues, qui tourne tout en dérision, un clown au célèbre pull marin qui s'est construit une carapace derrière laquelle il se cache. C'est un homme adulé mais rongé par la solitude, un homme qui tient le coup grâce aux médicaments, qui vit la solitude de l'artiste mais qui est également rongé par la culpabilité attendant vainement le pardon de ses parents, un pardon pour un acte que je ne peux pas dévoiler...
Trop d'absences, un stress permanent ont eu raison de son mariage alors que son fils Arthur n'avait que six ans.

samedi 4 novembre 2017

Nitro mountain de Lee Clay Johnson



Date de parution : août 2017 chez Fayard
Nombre de pages : 300

J'ai lu ce livre dans le cadre des matchs de la rentrée littéraire de Priceminister.

Dans une ancienne région minière des Appalaches où sévit une extrême pauvreté, l'auteur met en scène des laissés pour compte désespérés, des marginaux, des drogués... nous sommes bien loin du rêve américain...
Léon, bassiste de country, est un jeune homme perdu depuis sa rupture avec Jennifer. En cherchant du travail dans les bars avec le groupe de son ami Jones, il fait la connaissance d'Arnett, le nouvel ami de Jennifer, un truand psychopathe et drogué assez effrayant. Impossible d'en dire plus pour ne pas dévoiler l'intrigue...

vendredi 3 novembre 2017

jeudi 2 novembre 2017

Ostwald de Thomas Flahaut

Date de parution : août 2017 aux Éditions de l'Olivier
Nombre de pages : 168

" Comment ça meurt une ville ?"

J'ai lu ce roman car il fait partie de la sélection des 68 premières fois.

J'ai bien failli abandonner la lecture de ce livre car les cinquante premières pages m'ont fortement agacée. La présentation des personnages m'a paru longue et peu intéressante. L'histoire se situe à Belfort où vivent le narrateur Noël, son frère ainé Félix et Marie une jeune femme avec qui les deux frères entretiennent une relation ambigüe. Le récit de leur vie est mêlé à des rappels du passé ouvrier de la région et de la fermeture d'Alsthom, usine où le père des deux jeunes hommes travaillait "Un jour, Alsthom est devenu Asltom. Beaucoup y ont vu un mauvais présage. On disait qu’en enlevant le h de Alstom, c’était le h de humains qu’ils avaient effacé", après la fermeture de l'usine les parents de Noël et Félix se sont séparés et le père est parti vivre à Ostwald, près de Strasbourg.

Le roman démarre vraiment lorsqu'une fuite se produit à la centrale nucléaire de Fessenheim à une heure de route de Belfort. Les deux frères sont évacués dans un camp improvisé, là ils ne connaissent rien de l'ampleur de ce qui se passe, ne savent pas que le pays est en train de se vider, ils passent des jours dans ce camp près d'un étang sans nouvelles de personne, des jours dans le silence et l'inquiétude. Lorsque Noël est témoin d’une agression, ils décident de fuir. Le récit relate alors leur errance dans une région désertée.

mardi 31 octobre 2017

Bilan de mes lectures d'octobre 2017

De belles lectures ce mois-ci et des découvertes d'auteurs que j'ai plus ou moins appréciés...










lundi 30 octobre 2017

L'ordre du jour d'Eric Vuillard



Date de parution : avril 2017 chez Actes Sud
Nombre de pages : 160 

Eric Vuillard signe ici un fantastique récit sur la prise du pouvoir des nazis en Allemagne. Il nous montre l'enchainement qui a mené à l'arrivée du nazisme au pouvoir en nous décrivant de multiples scènes et en décortiquant la politique portée par Hitler.  Pour étayer son propos, il se base sur de multiples témoignages et sur l'analyse de photos.

dimanche 29 octobre 2017

En sacrifice à Moloch d'Asa Larsson


Date de parution : septembre 2017 chez Albin Michel
Nombre de pages : 444

J'ai lu ce roman policier pour le Grand Prix des lectrices Elle 2018 et j'en ressors plus que déçue..

L'histoire se déroule dans le Grand Nord suédois, au fin fond de la Laponie. Un ours est abattu et des restes humains sont retrouvés dans sa panse... Quelques mois plus tard, Sol-Britt est découverte le corps transpercé à mort par une fourche à foin.

samedi 28 octobre 2017

Le coeur battant de nos mères de Brit Bennett




Date de parution : août 2017 aux Éditions Autrement
Nombre de pages : 339

Voici un roman qui me faisait de l’œil depuis un moment et j'ai été ravie qu'il soit sélectionné par le jury de novembre du grand prix Elle. Malheureusement ce livre m'a beaucoup déçue.

L'histoire se déroule de nos jours à San Diego. Nadia, une jeune fille intelligente et belle de 18 ans, a une aventure avec Luke, le fils du pasteur de la communauté noire et religieuse dans laquelle elle vit. Lorsqu'elle découvre qu'elle est enceinte, elle décide d'avorter et vit difficilement l'absence de Luke à ses côtés lors de cette épreuve.

jeudi 26 octobre 2017

De l'ardeur : Histoire de Razan Zaitouneh, avocate syrienne de Justine Augier


Date de parution : septembre 2017 chez Actes Sud
Nombre de pages : 320

Voici un document que j'ai lu dans le cadre du jury du grand prix Elle 2018. Une très belle découverte...

Razan Zaitouneh est une avocate et journaliste syrienne qui a disparu en décembre 2013 à Douma, une ville de la banlieue de Damas, elle a été enlevée avec trois de ses compagnons, Samira, Wael et Nazem, par des islamistes intégristes. Dissidente, spécialisée dans la défense des prisonniers politiques, c'est une des figures de la révolution syrienne.

mardi 24 octobre 2017

Les jouisseurs de Sigolène Vinson



Date de parution : août 2017 aux Éditions de l'Observatoire
Nombre de pages : 192 

Olivier n'arrive plus à écrire depuis cinq ans. En panne d'inspiration cet écrivain dérobe dans un musée un automate "L'écrivain" pour qu'il compose le livre qu'il ne parvient pas à écrire. Une fois installé chez lui, quand Olivier actionne l'automate, celui-ci trempe sa plume dans son encrier et déroule le premier chapitre d'un roman retraçant le destin d’un couple (Ole et Léonie) qui traversait le désert dans une caravane au début du 20ème siècle, dans le Maroc de Lyautey. Dans cette caravane Winterlig le couple transportait de l'alcool frelaté qui rendait aveugle.