vendredi 27 mars 2020

Un automne de Flaubert d'Alexandre Postel


Date de parution: janvier 2020 chez Gallimard
Nombre de pages : 144

1875. A cinquante-trois ans, Gustave Flaubert traverse une grosse crise dépressive. Il a déjà écrit les romans qui le rendront célèbre (Madame Bovary, L'éducation sentimentale...) mais, menacé de ruine financière, il ne parvient plus à écrire, l'inspiration l'a quitté, il se sent fini... Il décide de partir à Concarneau pour y passer l'automne. Il va séjourner dans une pension de famille dont les chambres donnent sur le port, il rejoint là-bas son ami Pouchet qui dirige la station de biologie marine et étudie les mystères de la vie dans la solitude de son laboratoire.

Pendant deux mois, Flaubert côtoie Pouchet et un autre ami, deux hommes de science bien éloignés de la littérature. Les trois hommes se promènent sur la côte, prennent des bains de mer et dégustent les fruits de mer locaux. Flaubert observe les pêcheurs et regarde son ami disséquer des poissons vivants. Il se ressource auprès de ces scientifiques à l'esprit cartésien et peu à peu sort de son état dépressif. Un jour, dans sa petite chambre d’hôtel, il commence à écrire un conte médiéval d’une grande férocité... 

Alexandre Postel s'est inspiré d'éléments avérés pour imaginer ce séjour de Flaubert en Bretagne. D'une plume incontestablement très élégante il décrit l'ambiance du port de Concarneau, les bateaux de pêche et leur cargaison de sardines, les odeurs de sardine, les cris des goélands, les marins qui raccommodent leurs filets bleus, le charme des lieux est merveilleusement bien restitué. Les passages où Flaubert sort de sa mélancolie et se remet à écrire m'ont particulièrement intéressée car Alexandre Postel décortique précisément le processus de création littéraire. La complémentarité entre science et littérature traverse ce récit de part en part mais j'ai trouvé éprouvantes et superflues les nombreuses descriptions très réalistes de dissection de poissons vivants. Un récit très documenté à partir de sources que l'auteur indique à la fin de son roman. Un moment de lecture plaisant.


L'auteur 



Alexandre Postel est né en 1982. Il enseigne la littérature française à Paris. Il a reçu le Goncourt du premier roman en 2013 pour "Un homme effacé".












Aucun commentaire:

Publier un commentaire