mercredi 5 février 2020

Le service des manuscrits d'Antoine Laurain

 

Date de parution : janvier 2020 chez Flammarion 
Nombre de pages : 224

Violaine Lepage, 44 ans, est éditrice et directrice du service des manuscrits, pièce maîtresse de sa célèbre maison d'édition. C'est dans ce service que sont découverts, parmi des centaines de manuscrits reçus chaque jour, les quelques romans qui seront publiés. A peine sortie du coma après un accident d'avion, Violaine se retrouve confrontée à une situation inédite. Une de ses collaboratrices a découvert une pépite parmi les manuscrits, le roman est publié sous le titre des "Fleurs de sucre"  mais l'auteur reste inconnu de tous, il ne communique que par mail. Ce roman se retrouve sur la sélection finale du Goncourt alors que, de façon concordante, se produisent dans la région des crimes décrits dans le roman.

Qui a écrit ce roman et pourquoi ? La solution se trouve peut-être dans le passé. 

Le cadre de ce roman qui permet de se glisser dans les coulisses de l'édition m'intéressait beaucoup, savoir comment sont choisis les textes qui seront édités, vivre le quotidien d'une maison d'édition... mais finalement cet aspect est assez survolé et je suis vraiment restée sur ma faim. Quant à l'aspect policier du roman je l'ai trouvé complètement raté avec des personnages caricaturaux, des incohérences, des rebondissements prévisibles, un dénouement deviné dès les premiers chapitres et surtout une intrigue similaire à celle d'un film célèbre dont l'héroïne était Isabelle Adjani... 
Le style est très ordinaire à l'exception des passages de "Fleurs de sucre", le roman dans le roman, qui sont très beaux. J'avais beaucoup aimé Le chapeau de Mitterrand , un roman savoureux, et je trouve qu'Antoine Laurain peine à retrouver ce niveau de qualité. S'il n'avait pas été Antoine Laurain je ne suis pas certaine que son manuscrit aurait été repéré dans le lot des réceptions des "services des manuscrits" des maisons d'édition.


L'auteur


Antoine Laurain est l’auteur de plusieurs romans dont, aux Éditions Flammarion, Le Chapeau de Mitterrand (prix Landerneau et prix Relay des voyageurs 2012), La Femme au carnet rouge (2014), Rhapsodie française (2016), Millésime 54 (2018) et Le Service des manuscrits (2020). Ses livres sont traduits en plus de vingt langues et font l’objet d’adaptations pour le cinéma ou la télévision. (Sources : éditeur)





Lus de cet auteur 




pour accéder à ma chronique, cliquer ici 











pour accéder à ma chronique, cliquer ici




6 commentaires:

  1. Le résumé est pourtant alléchant. Quel dommage !

    RépondreSupprimer
  2. comme discuté sur Facebook, je suis entièrement d'accord avec toi : le livre me tentait beaucoup et je suis finalement déçue par sa légèreté et sa superficialité, ainsi que par les fortes similitudes avec l'Eté Meurtrier...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le milieu de l'édition est juste survolé, c'est très superficiel tout ça? Et j'ai également pensé à l'Eté meurtrier... Quel manque d'imagination !

      Supprimer