jeudi 30 janvier 2020

Les amants météores d'Eloïse Cohen de Timary

Date de parution : 8 janvier chez J.C. Lattès
Nombre de pages : 336 

Marianne rencontre Virgile dans un bar à Paris, elle est immédiatement attirée par cet homme brillant, paysagiste talentueux. Virgile est homosexuel mais très vite nait une passion amoureuse entre ces deux êtres parfaitement accordés " mêmes goûts, mêmes désirs, mes délires ", ils vivent " libres de tout et seuls au monde, des météores incandescents ". Bientôt apparait le désir d'un enfant qui devient une sorte d'obsession pour Virgile.

On suit également Florence Marchand, une femme médecin anesthésiste d'une cinquantaine d'années qui est à un tournant difficile de sa vie, déstabilisée par le départ prochain de ses deux grands enfants. Ce départ la renvoie à son passé douloureux que l'auteure nous fait découvrir par petites touches au long du récit. Un drame survient à la moitié du roman et Florence va nouer une amitié forte avec Marianne et Virgile... Impossible d'en dévoiler plus...

J'ai tout de suite été happée par cette très belle histoire d'amour contemporaine. L'auteure traite avec beaucoup de justesse de questions de société très actuelles, les identités sexuelles plurielles, les nouveaux modes de filiation, les nouvelles parentalités. Elle décrit très bien les détails du quotidien et les émotions les plus intimes des personnages sans aucun pathos, avec une infinie pudeur. Les personnages sont peu nombreux et tous très fouillés, les réactions du père de Marianne sont très bien observées. Florence avec son regard bienveillant, son extrême empathie est un personnage inoubliable. Le tout baigne dans une très belle évocation de la nature à travers le métier de paysagiste de Virgile. Un livre qu'il m'a été difficile de fermer tellement il m'a touchée.


Citation
" Les fêlures anciennes finissent toujours par ressurgir. Quoi qu'on fasse. Quoi qu'on fasse pour les enfouir."


 L'auteure



Éloïse Cohen de Timary est née en 1982. Les amants météores est son deuxième roman. (Sources : éditeur)
















Aucun commentaire:

Publier un commentaire