jeudi 9 février 2017

Un fils parfait de Mathieu Ménégeaux



Date de parution : février 2017 chez Grasset
Nombre de pages : 234

Le combat d'une mère contre la machine judiciaire

Encore un coup de cœur ! Cette rentrée littéraire commence vraiment bien pour moi...

Quand j'ai appris que Mathieu Ménégaux sortait son deuxième roman je me suis précipitée avec toutefois une petite appréhension car le passage au deuxième roman est réputé difficile et j'ai moi-même été récemment déçue par quelques deuxièmes romans...
Son premier roman "Je me suis tue", sorti en 2015, m'avait bouleversée et j'en garde un souvenir très précis.

"Un fils parfait" raconte une histoire terrible et le plus épouvantable c'est qu'elle est inspirée d'une histoire vraie!

Daphné s'adresse par écrit à sa belle mère Elise pour lui livrer sa version de l'histoire qui vient de bouleverser sa famille.

Avec son mari Maxime, Daphné forme une famille parfaite. Maxime est drôle, prévenant, aimant et cultivé. Daphné est amoureuse et heureuse. Le couple est comblé par la naissance de Claire puis deux ans plus tard de Lucie. 
Maxime, polytechnicien, mène une brillante carrière dans une banque et Daphné tente tant bien que mal de concilier sa vie familiale avec une vie professionnelle faite de nombreux déplacements aux quatre coins de l'Europe.

Un soir Claire, 9 ans, prononce une phrase qui fait basculer leur vie... 
Daphné va alors tomber dans un terrible piège et vivre une véritable descente aux enfers car son comportement va se retourner contre elle. Un engrenage infernal s'enclenche. Elle va devoir se battre "seule contre tous" comme l'indique le bandeau du roman, se battre contre la police et la justice.

Mathieu Ménégaux s'est visiblement beaucoup documenté sur le cadre législatif français. Dans ses remerciements il dit avoir rencontré procureurs, policiers, psychologues judiciaires, avocats et magistrats pour comprendre "les mécanismes et la psychologie judiciaires". Son récit met à jour un certain nombre de failles juridiques qui ne manquent pas d'interpeller.

J'ai trouvé beaucoup de points communs avec "Je me suis tue",  une incroyable capacité de l'auteur à se mettre dans la peau d'une femme, un sujet effroyable, un engrenage qui broie l'héroïne, un récit riche en rebondissements.

L'histoire est poignante et l'écriture d'une grande justesse, d'une efficacité redoutable. L'auteur m'a fait passer par toute une  palette d'émotions face au piège diabolique qui se referme sur la jeune femme et je n'ai pas pu lâcher le livre avant de l'avoir terminé, happée par les nombreux retournements de situation jusqu'au surprenant dénouement.
Ce nouveau roman confirme le talent de Mathieu Ménégaux dont je guetterai dorénavant les futures parutions.

Merci à Zélie et aux éditions Grasset pour cette lecture.


Citations
" Il me faudra être patiente. L'attente et la souffrance dans un seul et même mot, jolie langue française. "


L'auteur

Né en 1967, Mathieu Ménégaux exerce la profession de conseiller en management.
Il a publié son premier roman "Je me suis tue" en 2015.







Lu du même auteur




Pour accéder à ma chronique, cliquer ici 






Catégorie FAMILLE



7ème contribution au Challenge Rentrée Hiver 2017 organisé par Laure de MicMelo
 









12 commentaires:

  1. J'avais adoré le premier ! Et après votre analyse je ne vais pas hésiter à lire celui-ci !
    Merci de toutes ces propositions

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      si vous avez aimé le premier, celui ci est pour vous!

      Supprimer
  2. J'ai attendu d'avoir plus ou moins rédigé mon billet avant de te lire.
    Le talent de l'auteur est incontestable pour se mettre dans la peau d'une femme et construire une intrigue comme un véritable piège. Un deuxième récit redoutable que l'on lit aussi rapidement que le premier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est entièrement d'accord, ton billet va donc ressembler au mien... Je le guette.

      Supprimer
    2. Le mystère reste désormais entier ;-)
      Je m'en vais modifier mon renvoi !

      Supprimer
  3. Je ne me sens pas prête pour ce genre de roman je crois...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux le comprendre... Essaye peut-être son premier?

      Supprimer
  4. Je viens de finir hier soir son premier roman et je ne savais pas qu'il en avait sorti un second ! Le premier m'a beaucoup plu, je l'ai lu d'une traite. J'imagine que le second est aussi prenant, d'après vos commentaires... Merci en tout cas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux sont très prenants et se lisent d'une traite. J'adore !

      Supprimer
  5. j'avais beaucoup aimé "Je me suis tue", je vais bien sûr me précipiter sur celui-ci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur ton blog que j'avais découvert "je me suis tue" je m'en souviens, quel livre !
      Tu vas forcément aimer celui-ci, il est vraiment du même style, le challenge pour cet auteur va être maintenant de sortir de ce créneau...

      Supprimer