samedi 16 février 2019

Les imparfaits de Sandrine Yazbeck


Date de parution : janvier 2019 chez Albin Michel
Nombre de pages : 160 

Londres 2013. Clara est partie il y a cinq ans sans un mot, sans laisser d'adresse après trente ans de mariage avec Gamal, un ancien grand reporter de guerre et prix Pulitzer. Le départ de Claire était parfaitement  planifié et mûrement réfléchi. Gamal a respecté la décision de sa femme " C'était cela aussi fondamentalement, l'amour... Laissez partir celui qui voulait s'en aller" mais quand il découvre qu'Howard, son meilleur ami depuis cinquante ans, se rend en secret à Positano, village du sud de l'Italie dont Claire est originaire, tout est remis en question... Impossible d'en dire plus... 

Howard et Gamal prennent la parole chacun leur tour dans ce roman qui parle de secrets, de culpabilité, de jalousie, de mensonges, de trahison  et du poison du doute. C'est une histoire de triangle amoureux, de méandres amoureux, certes bien écrite, mais très convenue. J'ai regretté que ce roman se résume à une histoire d'amour et d'amitié et ne développe pas la question du passé de reporter de guerre de Gamal, un grand reporter qui a perdu toute possibilité d'empathie  sur les champs de guerre, le roman aurait alors pris une autre dimension.

Lu dans le cadre du Prix Orange du Livre



L’auteure


Ancienne avocate internationale, Sandrine Yazbeck a vécu 7 ans à Londres avant de s’installer à Boston. Père libanais, mère française, mari irlandais, deux jeunes enfants, elle a décidé de se consacrer à l’écriture à 40 ans. Les imparfaits est son premier roman. (Source : Éditeur)












Aucun commentaire:

Publier un commentaire