jeudi 19 septembre 2019

Propriété privée de Julia Deck



Date de parution : août 2019 aux éditions de Minuit
Nombre de pages : 176

Soucieux de leur empreinte environnementale les Caradec décident de quitter Paris et de s'installer en banlieue parisienne dans un écoquartier tout neuf et verdoyant. Ils deviennent propriétaires d'une maison dans une allée au sein d'une petite communauté qui réunit les Lecoq, les Lemoine, les Taupin, les Benani et les Bohat. "Il s'agissait de signer notre triomphe, notre accession à la propriété privée". Ils vont vivre une promiscuité à laquelle ils n'étaient pas habitués dans l'anonymat de la capitale. Leurs voisins immédiats, les Lecoq, Arnaud et Annabelle, ont un enfant bien bruyant et un gros chat rouquin qui s’incruste régulièrement chez eux provoquant chez Charles Caradec des envies de meurtre.

Les Lecoq se lancent dans la construction d'une terrasse dont les travaux occasionnent de multiples nuisances aux Caradec. A cela s'ajoute une tranchée dans l'allée pour réparer l'échangeur thermique qui est censé récupérer la chaleur des eaux usées en complément des panneaux solaires. Leur rêve initial va bientôt virer au cauchemar car des maisons bien entretenues, des panneaux solaires, du compost ne sont pas gages de non-violence... 

Dans ce roman la narratrice s'adresse à son mari, Charles Caradec, un grand dépressif perpétuellement sous traitement. C'est à la fois une petit thriller de faible intérêt et une petite satire sociale qui peine à décoller. Cela aurait pu être une délicieuse satire caustique, c'est juste un livre qui se lit bien mais qui ne me laissera pas de traces.


L'auteure


Julia Deck est née à Paris en 1974. Après des études de lettres à la Sorbonne, elle est secrétaire de rédaction pour de nombreux journaux et magazines, avant d'enseigner les techniques rédactionnelles en école de journalisme.(Sources : éditeur)

















Lu de cette auteure




pour accéder à ma chronique cliquer ici

2 commentaires:

  1. Ca ne t'a pas emballé je vois ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai glissé entre deux lectures sur des sujets graves donc cela m'a distrait mais franchement je recherche encore la profondeur que certains y trouvent.

      Supprimer