lundi 30 septembre 2019

Bilan de mes lectures de septembre 2019

Voici le bilan de mes lectures chroniquées en septembre :








  • Un roman fiévreux porté par une écriture âpre et charnelle : Une bête au paradis de Cécile Coulon
  • Un roman qui bouscule : UnPur d'Isabelle Desesquelles
  • Une fresque historique passionnante : Le cœur de l'Angleterre de Jonathan Coe
  • Une magnifique oeuvre littéraire sur la culpabilité des survivants : Le ghetto intérieur de Santiago H. Amigorena
  • Un roman singulier d'une infinie douceur :  Par les routes de Sylvain Prudhomme


J'ai adoré
  • Un premier roman  qui m'a fait passer de l'émotion à la révolte : A crier dans les ruines d'Alexandra Koszelyk
  • Un roman nécessaire sur la plus grande catastrophe humanitaire du début du 21ème siècle : Mur Méditerranée de Louis-Philippe Dalembert


J'ai beaucoup aimé



  • Un roman d'une rare puissance : Girl d'Edna O'Brien

J'ai bien aimé 

  • Un premier roman étrange qui révèle un auteur de talent : La chaleur de Victor Jestin
  • Un sujet passionnant mais une narration déstabilisante : Ce qu'elles disent de Miriam Toews
  • Des choses intéressantes mais une impression de catalogage : Les choses humaines de Karine Tuil


Je n'ai pas aimé mais pourquoi pas...



  • Cela aurait pu être une délicieuse satire caustique... :  Propriété privée de Julia Deck

Bon mois d'octobre et bonnes lectures.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire