mardi 28 août 2018

Réelle de Guillaume Sire



Date de parution : 22 aout 2018 aux Editions de l'Observatoire
Nombre de pages : 305


Johanna Tapiro vit avec ses parents et son jeune frère au sein d'une famille dont la vie est articulée autour de la télé, tous sont en permanence scotchés devant leur écran y compris pendant les repas. Ils sont également très friands de presse people. La jeune adolescente de quatorze ans veut échapper à ce milieu qu'elle considère comme "beauf", elle s'inscrit avec son amie Jennifer pour la sélection régionale de l'émission Graines de star et acquière immédiatement une certaine notoriété dans le quartier. Un premier pas pour devenir célèbre, le rêve de Johanna, et rencontrer Ophélie Winter son idole.

Huit ans plus tard elle est contactée par la production d'une émission de télé-réalité inspirée de Big Brother, elle n'aura qu'à "être elle-même" dans une maison construite plaine Saint- Denis, une maison truffée de caméras où elle sera filmée en permanence avec quinze autres candidats. Son seul contact avec l'extérieur sera un coup de téléphone journalier d'une minute avec un membre de sa famille.

Elle tombe amoureuse d'un des candidats, Edouard, un jeune homme beau, gentil et sentimental. Cela la change beaucoup des histoires glauques et humiliantes qu'elle a vécues précédemment. Mais que deviendra leur histoire dehors sans les caméras qui les privent de toute intimité? Édouard va-t-il continuer à l'aimer quand elle ne sera plus célèbre ? "Elle était connue mais n'était personne"

Guillaume Sire s'est évidemment inspiré du premier Loft Story qui a défrayé les chroniques en 2001 et s'amuse à jouer avec le nom de la société de production et les prénoms des candidats.

Guillaume Sire décortique parfaitement les coulisses de la télé-réalité, miroir aux alouettes tendu aux jeunes en mal de célébrité facile. Il décrit l'engouement des fans envers des jeunes qui se sont contentés de ne rien faire, enfermés dans une maison et qui n'ont montré aucun talent particulier, cela parait incroyable mais on sait que cela se passe hélas réellement comme ça.

Dans ce roman, Guillaume Sire va nous raconter l'avant, le pendant et l'après de ce qui est vécu par ces jeunes, et parfois par leur famille, comme une folle aventure.

Après s'être intéressé à Internet dans son précédent roman "Où le lumière s'effondre" , Guillaume Sire décrit ici une société de l'apparence avec des jeunes pour qui le désir de célébrité prime sur tout. Prêts à tout pour être reconnus comme "quelqu'un" ils perdent de vue ce qui est important, sont prêts à délaisser voire renier leur famille et leurs amis, trahir leur milieu qui leur inspire de la honte et renier les valeurs qui leur ont été inculquées. 
L'auteur nous offre une brillante satire d'une certaine télé, de certaines émissions dans lesquelles l'animateur n'hésite pas à humilier ses chroniqueurs pour faire de l'audience, il met dans sa bouche des propos d'un insupportable cynisme "Les gens aiment se sentir supérieurs à ceux qu'ils voient à la télévision." On reconnait sans problème, à peine caricaturé, un animateur qui sévit actuellement...
Belle analyse psychologique, brillante et intelligente description d'une époque, d'un certain système et d'une jeunesse en mal-être. Ce texte, extrêmement vivant, se lit d'une traite et offre de multiples pistes de réflexion.



L'auteur 



Guillaume Sire est enseignant-chercheur à Toulouse et écrivain. Il a publié des essais, Les confessions d'un funambule et Où la lumière s'effondre. (Sources : Editeur)







Lu du même auteur



pour accéder à ma chronique, cliquer ici



















Catégorie MOT UNIQUE



Aucun commentaire:

Publier un commentaire