dimanche 13 mars 2016

La splendeur dans l'herbe de Patrick Lapeyre



Date de parution : janvier 2016 chez P.O.L.
Nombre de pages :  384

Homer et Sybil, se rencontrent un peu par hasard, après avoir été quittés par leurs conjoints respectifs
qui sont partis refaire leur vie à Chypre.
Ces deux êtres blessés et esseulés tentent de se remettre de cette rupture difficile et se fréquentent avec régularité, leurs ex-conjoints occupant l'essentiel de  leurs conversations.
Des habitudes vont s’installer entre eux avec des balades, des déjeuners, de simples moments passés l'un près de l'autre. Chacun apprécie la compagnie de l'autre mais leur relation n'évolue pas plus loin, ils construisent petit à petit une relation amoureuse complexe.

Parallèlement, on comprend mieux la personnalité d'Homer en découvrant son enfance au travers du récit des errances d'Ana, sa mère. 

C'est un roman où deux étrangers fragiles et émouvants, réunis par la trahison de leurs conjoints ressassent le passé et se nourrissent de leur solitude.
Un roman trop dans l'immobilisme pour m’intéresser vraiment.


L'auteur




 
Patrick Lapeyre est né en juin 1949 à Paris. Il est enseignant.
Il remporte le prix Fémina 2010 pour son livre "La vie est brève et le désir sans fin"





15eme contribution au Challenge Rentrée Hiver 2016 organisé par Laure de MicMelo

Catégorie COULEUR

2 commentaires:

  1. comme toi, la sensation d'immobilisme a dominé ma lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dommage car l'histoire aurait pu être intéressante.

      Supprimer