vendredi 9 juin 2017

Haute voltige d'Ingrid Astier

Date de parution : février 2017 chez Gallimard
Nombre de pages : 608

C'est suite à une rencontre avec Ingrid Astier organisée par lecteurs.com aux Quais du Polar à Lyon en avril dernier que j'ai lu ce roman.
Ingrid Astier nous a alors présenté ce roman comme différent de ses précédents et nous a dit avoir un certain amour pour ses personnages même secondaires. C'est une auteure qui connait très bien le milieu de la police, ce qui lui permet d'appuyer son imaginaire sur du concret, de restituer par exemple le langage des flics, des truands... Dans un souhait d'immersion Ingrid Astier a plongé en plein hiver avec la brigade fluviale dont elle est la marraine, a fait de la varappe avec l'anti-gang "Vivre les choses pour pouvoir les transmettre". Elle définit son roman Haute voltige comme un roman pour rêver la ville et dit s'être inspirée d'affaires réelles.
C'est donc une femme très sympathique et surtout passionnée que nous avons pu rencontrer ce jour là. Ce fut une très belle rencontre! (merci Dominique !)

Son récit comprend plusieurs intrigues avec l'attaque à Paris du convoi d'un riche saoudien, une histoire de trafic d'art et l'enquête policière menée par le commandant Stéphan Suarez et ses hommes de la brigade de répression du banditisme, des cambriolages, un homme-araignée, le Gecko, qui escalade les toits de Paris poursuivi par le commissaire qui cherche à le prendre en flagrant délit et Ylana, une jeune femme belle et mystérieuse. Difficile d'en dire plus sur un roman policier pour ne rien dévoiler...

Ce beau roman noir nous offre une belle balade dans Paris et en particulier sur les toits de la ville. J'ai aimé la belle écriture d'Ingrid Astier, foisonnante mais fluide et très visuelle. Le récit est bien rythmé et énergique, on reconnait le souci du détail de l'auteure (parfois un peu trop poussé à mon goût), j'ai particulièrement aimé les scènes de vie au commissariat et j'ai trouvé ses personnages pittoresques et très attachants. Bref, une intrigue originale et bien menée...

Merci à Dominique et à lecteurs.com pour cette lecture


L'auteure
Née en 1976, Ingrid Astier est normalienne, agrégée de Lettres et toquée de cuisine.
Après le chocolat, le thé et la rose, elle publie en 2009 un ouvrage consacré au goût des parfums, quatrième volume de la série Le goût de... Elle écrit également sur le safran, le chocolat et la vanille, sans oublier l’excellent Cuisine inspirée (Agnès Vienot, 2007), dans lequel, mêlant portraits de chefs et d’artistes, elle évoque saveurs et souvenirs, et réussit l'anti-livre de cuisine parfait ! 
Avec "Quai des enfers", publié en 2010, Ingrid Astier fait son entrée dans l'univers du polar. 


48ème contribution au Challenge Rentrée Hiver 2017 organisé par Laure de MicMelo
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire