lundi 4 avril 2016

Le journal d'un vampire en pyjama de Mathias Malzieu

 
Date de parution : janvier 2016 chez Albin Michel
Nombre de pages : 240

Prix essai France Télévision 2016 

"Me faire sauver la vie est l'aventure la plus extraordinaire que j'aie jamais vécue"

Mathias Malzieu, chanteur du groupe Dyonisos, a tenu ce journal de bord tout au long de la maladie qui l'a frappé fin 2013 : une aplasie médullaire brutale, c'est à dire l'arrêt du fonctionnement de sa moelle osseuse, maladie grave et rare avec risque d'infection et d'hémorragie qui impose des transfusions pour rester en vie. 

Chez cet homme hyperactif c'est une anormale fatigue lors du tournage du clip de Dionysos "Jack et la mécanique du cœur" qui l'a poussé à consulter. 

Il va d'abord tout faire pour ne pas être hospitalisé avant la sortie imminente de son premier long métrage "La mécanique du cœur", il tient à être présent pour la promotion et la sortie de ce film sur lequel il travaille depuis six ans. 
Puis ce seront d'interminables semaines pendant lesquelles il doit bénéficier de transfusions sanguines vitales pour sa survie, puis une hospitalisation de cinq semaines en chambre stérile coupé du monde et l'attente interminable d'une greffe lorsqu'il s'avèrera qu'il n'y a pas d'autre solution pour le sauver. 

Il tient toujours à se rendre à l'hôpital en skateboard mais se sent toujours accompagné de Dame Oclès qui agite son épée au dessus de sa tête, une femme sexy et effrayante qui symbolise la fatalité pour lui.

C'est finalement une greffe de sang de cordon ombilical qui le sauvera, ce qui lui permet de dire que comme Dyonisos, le nom de son groupe, il est né deux fois "d'abord du ventre à la mère puis des cellules d'une bio-mère manipulée par un hémato-poète"

Transparaissent dans ce journal de bord tout son amour pour sa compagne, sa famille et ses amis mais aussi toute son admiration pour le personnel médical, une hématologue à la voix douce, les "nimphirmières"... Il ne pose pas en héros, les infirmières et les donneurs sont selon lui les véritables héros de cette histoire. Cette aventure lui a permis de rencontrer des gens extraordinaires mais aussi de faire le tri parmi certains membres de son entourage.

La création artistique l'accompagne tout au long de ce terrible parcours "Ma meilleure évasion reste la création". Ce sera d'abord l’écriture de ce livre puis la composition de chansons dans sa chambre stérile où il a pu amener ses instruments de musique " je suis un ermite heureux qui voyage à l'intérieur de sa tête" et la réalisation d'un album portant le même nom que le livre sans oublier la création des studios Eggman Records lorsqu'il doit resté cantonné dans son appartement, blotti dans son fauteuil en forme d’œuf, pour éviter tout risque. 



Un texte sur un sujet grave mais qui ne doit pas faire peur car il est gai, plein de vie et lumineux.
Un témoignage personnel, profond et sensible d'un homme extrêmement sympathique qui se livre avec poésie et humour sans jamais se lamenter sur son sort. Une belle leçon de vie et un magnifique plaidoyer pour le don de moelle osseuse et le don d'organes en général.


L'auteur
Mathias Malzieu est à la fois le chanteur du groupe de rock français Dionysos fondé en 1993 et un écrivain français.
En plus des nombreux disques et concerts de son groupe, il a écrit un recueil de nouvelles et plusieurs romans.

En février 2014 sort "Jack et la Mécanique du cœur," un film d'animation français en images de synthèse réalisé par Stéphane Berla et Mathias Malzieu. Le film est inspiré par le livre "La Mécanique du cœur" de Mathias Malzieu et par l'album éponyme de Dionysos.

24eme contribution au Challenge Rentrée Hiver 2016 organisé par Laure de MicMelo

 Catégorie OBJET

6 commentaires:

  1. Pour le moment c'est mon plus gros coup de coeur de cette année, ce roman m'a bouleversée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un témoignage très émouvant en effet.

      Supprimer
  2. j'ai prévu cette lecture pour mes vacances qui débutent demain.Et vu ce que tu en dis, j'ai vraiment hâte.

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. Tu devrais aimer, c'est un témoignage optimiste, lumineux. Beaucoup aimé !

      Supprimer