mardi 18 avril 2017

Et si tu n'existais pas de Claire Gallois




Date de parution : janvier 2017 chez Stock
Nombre de pages : 144

Ce court roman nous plonge dans les souvenirs d'enfance d'une petite fille durant la deuxième guerre mondiale.

Arrachée par sa mère biologique à Yaya sa mère nourricière la narratrice va devoir intégrer sa famille sans que rien ne lui soit expliqué. Elle n'a alors que six ans. Alors qu'elle était très heureuse auprès de Yaya, elle va grandir en rejetant sa famille et avec pour seul objectif de retrouver sa nourrice.

Dans sa famille qui habite dans les beaux quartiers elle va devoir respecter les règles de bienséance d'un monde feutré qu'elle découvre, un monde dans lequel les sentiments ne doivent pas être exprimés. Sa mère biologique est une femme froide qui attend de sa fille un comportement irréprochable.


Malgré les différents souvenirs évoqués, on ne saura pas pourquoi elle a été abandonnée et confiée bébé à une nourrice ni pourquoi finalement ses parents la reprennent au sein de la famille. J'avoue que j'aurai aimé comprendre...

Ce court roman sans chapitres m'a mise mal à l'aise car j'ai trouvé sa lecture désagréable et laborieuse tellement le récit était confus, je n'ai pas réussi à le décrypter, la narratrice passant souvent du coq à l’âne au gré de ses souvenirs. Pour moi l'ensemble a un côté superficiel et donne une impression de fouillis. Le sujet aurait pu être intéressant mais j'ai également déploré le fait qu'aucune émotion ne transperce dans le récit.
Cette lecture aura été une grosse déception...


Merci à NetGalley et aux éditions Stock pour cette lecture.







L'auteure



Claire Gallois née en 1937 est romancière, essayiste et critique littéraire. Elle est notamment l’auteur de À mon seul désir (1965), Une fille cousue de fil blanc (1970), L’Homme de peine (1989) et Les Heures dangereuses (1992).






32ème contribution au Challenge Rentrée Hiver 2017 organisé par Laure de MicMelo
 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire