dimanche 23 avril 2017

Un escargot tout chaud d'Isabelle Mergault


Date de parution : mars 2017 chez Grasset
Nombre de pages : 173


J'ai choisi ce roman car je souhaitais lire quelque chose de léger après quelques lectures au sujet assez lourd.

Un braqueur attaque une bijouterie et se retrouve face à six personnes que le mettent dans une situation délicate. En effet aucun d'eux ne tient à la vie et ses menaces deviennent bien inutiles. 

Il y a là Rose la bijoutière et son mari Philippe, mariés depuis trente ans, ils ne communiquent plus du tout. Se trouvent également dans la bijouterie leur fille Chloé qui ne parvient à aligner deux mots qu'en chantant tellement son bégaiement l'handicape, Walter le prétendant de Chloé, Edwige qui souhaite rejoindre son mari décédé et Gildas dépressif depuis que sa femme l'a quitté.

Isabelle Mergault, au travers de situations burlesques, aborde des sujets graves, l'usure du couple, la souffrance d'être transparente aux yeux de son conjoint, les dégâts provoqués par la surprotection des enfants...
Ce petit livre plein de fantaisie est écrit comme un vaudeville, il ferait une belle pièce de théâtre.
Ce premier roman d'Isabelle Mergault est distrayant, rempli de digressions plus ou moins réussies et de jeux de mots plus ou moins lourds. A mon avis, cette histoire serait plus agréable à voir en pièce de théâtre, enrichie par le jeu de scène des acteurs, qu'à lire.
Encore une fois, je constate qu'il est difficile de trouver des lectures légères qui soient également consistantes.

Merci à Zélie et aux éditions Grasset pour cette lecture.


L'auteure



Isabelle Mergault est actrice, auteurs de pièces de théâtre et réalisatrice de films.
"Un escargot tout chaud" est son premier roman.







34ème contribution au Challenge Rentrée Hiver 2017 organisé par Laure de MicMelo
 












Catégorie ALIMENT

2 commentaires:

  1. Bonjour Joëlle,
    Je viens de lire un livre distrayant, bien écrit et qui comprend plusieurs niveaux de lecture. Si tu as un moment, lis "La Daronne" de Hannelore Cayre.
    Attention, la morale n'est pas sauve !!! MCH

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce conseil.
      Je commence à en entendre pas mal parler de ce livre, je le note.

      Supprimer