mardi 7 septembre 2021

Blizzard de Marie Vingtras


Date de parution : aout 2021 aux éditions l'Olivier
Nombre de pages : 192

PREMIER ROMAN

" Je l'ai perdu. J'ai lâché sa main pour refaire mes lacets et je l'ai perdu." C'est sur ces mots de Bess que commence ce roman. Un garçon d'une dizaine d'années a disparu en plein blizzard en Alaska dans un coin si perdu qu'il ne figure sur aucune carte. La jeune femme se lance à sa recherche suivie par Benedict, le père de l'enfant, et son ami Cole... Mais pourquoi est-elle sortie en plein blizzard ?

L'auteure nous entraine sur une terre hostile où il est essentiel de savoir survivre, encore plus quand le vent, le froid et la neige s'en mêlent,  "une terre de désolation qui suinte le malheur", une terre où la vie avance lentement au rythme de la nature. Elle décrit les rares habitants, essentiellement des hommes tellement la vie est rude, des êtres prêts à vivre au milieu de nulle part et à travailler dur. Ici on ne pose pas de questions aux rares nouveaux arrivants, ce qui explique que ceux qui atterrissent dans ce coin perdu ont souvent "des trucs cachés sous le tapis".

Avec de courts chapitres où la voix des 4 personnages alternent, l'auteure nous dévoile peu à peu l'histoire intime de Bess que Benedict a ramenée et qui est considérée comme un peu folle par les hommes du coin. L'histoire de Benedict, géant barbu, homme des bois, fils de bûcheron qui a grandi là, celle de Freeman qui s'est installé près d'eux à sa retraite et celle de Cole dont on se demande un long moment pourquoi il est venu s'installer dans ce lieu.  

Des histoires de relations père-fils, des histoires de culpabilité, des personnages bien campés, des histoires intimes variées et bien ficelées, des liens qui apparaissent... Une construction réussie avec un suspense bien entretenu jusqu'à la fin, une écriture fluide mais ordinaire. Un roman efficace qui se lit d'une traite.

 

L'auteure


Marie Vingtras est née à Rennes en 1972. "Blizzard" est son premier roman.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire