jeudi 19 novembre 2015

L'homme qui ment de Marc Lavoine


Date de parution : janvier 2015 chez Fayard
Nombre de pages : 240



Marc Lavoine raconte son enfance entre un père communiste, cégétiste et une mère qui désirait une fille et l'élève de la sorte. Il nous fait partager sa vie dans un monde de gens humbles et solidaires engagés à gauche.
Son père est un homme fantasque et drôle. De retour d'Algérie, il veut profiter de la vie sous tous ses aspects, il rend sa femme malheureuse en jonglant en permanence entre une femme, 3 maitresses attitrées et des filles de passage.... Il cherche la complicité de ses fils en leur racontant ses aventures.

Il est émouvant de voir que Marc Lavoine ne juge jamais son père même si les situations dans lesquelles celui-ci le met sont difficiles à vivre. Quand sa mère demande le divorce, se tient à l'écart de cette histoire qui pour lui ne concerne que ses parents. Il se montre très lucide et a remarquablement su se protéger.

Avec sa belle écriture poétique, Marc Lavoine nous fait découvrir sa plume d'écrivain dans ce livre-hommage à ses parents.  


Citations
"Elle était en deuil pour de vrai, elle était libre et profondément elle-même, nue de toute rancune;
toute sa vie était là, présente;
Car même après le divorce, après t'avoir aimé autant que détesté, tu étais resté le seul homme de sa vie, sa seule histoire d'amour, et j'ai la faiblesse de croire qu'il en était de même pour toi."

"Il fallait que je me protège, car cette histoire, avant d'être la mienne, était surtout la leur, celle de mes parents. Titi et moi, il nous fallait mûrir, désormais coupés en deux. Nous devions nous construire sans protection, sans garde-fous, sans rien."

Aucun commentaire:

Publier un commentaire