mardi 24 novembre 2015

Le dernier gardien d'Ellis Island de Gaëlle Josse




Date de parution : septembre 2014 aux Éditions Noir Sur Blanc
Nombre de pages : 176

Ellis Island est une île située au sud de Manhattan près de la statue de la liberté. Elle a abrité les services de l'immigration de janvier 1892 à novembre 1954. Y étaient accueillis les immigrants, candidats à l'entrée aux Etats Unis, ils y séjournaient le temps des formalités administratives, où le temps d'être soignés ou éventuellement expulsés. C'était la fameuse "Porte d'Or" pour eux.

John Mitchell est le gardien de ce centre dans lequel il a passé toute sa vie, entré simple employé, il en est devenu le directeur. Il entreprend d'écrire son histoire et celle du centre, histoires forcément imbriquées, durant les jours qui précèdent la fermeture du centre en novembre 1954 alors que lui même se trouve à la veille de prendre sa retraite. 
C'est un homme solitaire qui reste hanté par le souvenir de 2 femmes, Liz sa jeune femme décédée à 27 ans et Nella jeune immigrante italienne. Il reste envahi de culpabilité par rapport à son comportement envers Nella, n'en disons pas plus...

Il se plonge dans ses souvenirs et nous décrit la dureté du quotidien, la gravité des lieux et des situations. Il nous dresse des portraits d'immigrants et d'employés au comportement exemplaire ou indigne. J'ai particulièrement été marquée par le comportement de Sherman qui s'improvise photographe...

John est, quant à lui, un homme intègre, rigoureux mais certains actes de son passé font qu'il se perçoit comme un traite.

J'ai aimé ce livre pour son sujet original, pour l'originalité d'une intrigue campée dans ce centre de transit, "l'île aux 29 questions". L'écriture est fluide et agréable.
Le thème de l'immigration et des camps de transit restent malheureusement des sujets d'actualité brûlants.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire