mercredi 20 janvier 2016

En attendant Bojangles d'Olivier Bourdeaut

 
Date de parution : janvier 2016 chez Finitude
Nombre de pages : 160

De la folie douce à la folie pure

Magnifique!!!

C'est l'histoire d'une famille farfelue au comportement complètement extravagant.
Deux narrateurs nous content leur histoire : le fils, dont on ne connait pas l'âge car c'est une histoire hors du temps, avec la naïveté de son langage enfantin et le père, dont les extraits de ses carnets secrets sont insérés dans le récit. Tous deux parlent du troisième personnage de la famille : la mère, personnage central du roman, une femme fantasque dont on ne peut pas donner le prénom car elle en change tous les deux jours.... 
Le dernier personnage de cette excentrique famille est  Mademoiselle Superfétatoire, une grue ramenée de Numidie, dénommée ainsi car elle ne sert à rien, qui déambule dans l'appartement.

Dans ses carnets secrets découverts "plus tard, après" par le fils, le père évoque la rencontre avec sa future femme dans un cocktail "Le temps d'un cocktail, d'une danse, une femme fille et chapeautée d'ailes, m'avait rendu fou d'elle en m'invitant à partager sa démence"
Oisifs, ils vivent tous en dehors de la réalité. La maison est toujours pleine d'amis, on rit beaucoup, on boit, on vit dans un tourbillon et surtout on danse sur Mister Bojangles De Nina Simone. "C'était vraiment la fiesta tout le temps" dit le fils.
Ce monde est vu par le regard de l'enfant, délicieux de fraîcheur, de naïveté et d'humour.

Ces personnages ne sont pas sans m'évoquer Zelda et  Francis Scott Fitzgerald, Olivier Bourdeaut s'est-il inspiré d'eux pour camper les personnages des parents?. J'ai lu récemment Alabama song de Gilles Leroy et j'ai complètement retrouvé l'ambiance des années Folles avec le jazz, la légèreté, l'élégance vestimentaire de l'époque, l'atmosphère de Gatsby le magnifique.

Mais le destin de cette famille va basculer lorsque la folie douce de la mère se transforme en folie pure, lorsque la folie prend le pas sur la fantaisie. Comment père et fils vont-ils composer avec cette folie alors que ,dans un premier temps, elle va devoir être hospitalisée au milieu de "décapités et déménagés mentaux complètement tourneboulés"?

Le ton reste léger mais on est pris aux tripes par la situation et par ce qu'on imagine comme seule issue possible à ce drame.

J'ai adoré ce roman sur lequel on lit beaucoup d'avis très positifs en ce moment. C'est un roman vraiment à part, poétique, plein de charme, vivant, joyeux et terriblement émouvant. L'amour du père et du fils pour cette femme transpire à chaque ligne.
Encore un premier roman magnifique!!!
Un petit bijou à côté duquel il ne faut pas passer.

Ce livre enflamme la blogosphère, Nicole, Jérôme, Laure, Tiben et Jostein et bien d'autres ont adoré, impossible, pour le moment, de trouver un avis négatif ou même mitigé!

L'auteur 

Olivier Bourdeaut est né en 1980. Il travaille d'abord comme enseignant puis dans l’immobilier puis comme responsable d’une agence d’experts en plomb pour finir par exercer différents petits métiers. En attendant Bojangles est son premier roman.


2eme contribution au Challenge Rentrée Hiver 2016 organisé par Laure de MicMelo

Catégorie SPECTACLE, challenge organisé par Enna

Première lecture parmi les vingt premiers romans sélectionnés en phase 1 des 68 premières fois

8 commentaires:

  1. Je le lirai, c'est sur et certain, je ne passerai pas à côté de ce petit bijou. Bon weekend Joëlle !

    RépondreSupprimer
  2. Un vrai bijou en effet, pas d'autre mot pour qualifier ce livre!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai l'impression de le voir partout et je n'ai lu que des avis très positifs, du coup quand je suis tombée dessus à la librairie, je n'ai pas résisté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis certaine que tu vas adorer... Bonne lecture

      Supprimer
  4. Pour moi aussi gros gros coup de coeur... j'étais en larmes à la fin... C' est vraiment une très belle histoire d'amour!
    Marie-Laure http://lireaulit.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il fait vraiment l'unanimité... Je lui prédis quelques prix littéraires...

      Supprimer
  5. Toi aussi, tu as fait le rapprochement avec "Alabama Song" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai trouvé ça assez frappant... Un couple au comportement évoquant par certains côtés Zelda et son mari mais qui va beaucoup plus loin dans la folie.
      ..

      Supprimer