samedi 6 février 2016

Appelez-moi Lorca Horowitz d'Anne Plantagenet



Date de parution : janvier 2016 chez Stock
Nombre de pages : 209

Un roman double

 L'auteur découvre un jour en 2013 dans le magazine Elle un article sur un fait divers au titre explicite : "Le cabinet d'architectes, l'étrange secrétaire et le couple spolié". Il s'agit d'une affaire qui avait défrayé la chronique espagnole à l'époque.

L'étrange secrétaire c'est Lorca, embauchée par le couple Perales qui dirige un cabinet d'architectes florissant près de Séville. Elle est recrutée comme dactylo, malgré "le CV  le moins éclatant et le plus vilain corps" selon elle. Eduardo et Rocio Perales forment un couple exemplaire à qui tout sourit, mariés depuis 15 ans, ils ont "3 enfants blonds" et sont particulièrement bienveillants envers Lorca
Lorca est décrite comme grassouillette, mal habillée et mal dans sa peau, fascinée par Rocio qui a un "époux parfait, des collaborateurs pluridisciplinaires et dévoués"
Cette mystérieuse femme va s'employer à dévaster  leur existence.
L'auteur, fascinée par cette histoire, veut essayer de comprendre comment et pourquoi Lorca a fait ce qu'elle a fait. Cette histoire la ramène en Andalousie où elle même a vécu une grande histoire d'amour, elle dit se retrouver dans Lorca et trouver d'étranges similitudes avec sa propre histoire.
"Je me rêvais, peut-être, Lorca Horowitz",
 "J'essayais d'écrire NOTRE histoire", 
"J'aurai sans doute pu faire ce qu'avait fait Lorca Horowitz
"J'ai dû percevoir là-dedans un élément qui était moi et à la fois ne l'était pas, 
comme ces reflets que nous renvoient les miroirs déformants, tellement effrayants 
qu'on refuse dans un premier temps de s'y reconnaître 
mais qu'on n'arrive pas à quitter des yeux"

En s’immisçant dans le récit, l'auteur donne à ce roman une double dimension. Le livre fait alterner les chapitres où l'auteur narre son enquête et ceux où Lorca parle, une alternance de deux voix...

Lorca est une mythomane voleuse, son but est l'usurpation d'identité, le ravissement de  personnalité . Elle se métamorphose, perd du poids, vole l'identité de Rocio et détourne l'argent du compte en banque d'Eduardo. Elle se met à avoir les mêmes centres d'intérêt qu'Eduardo et à fréquenter le salon de coiffure, esthéticienne, la salle de sports de Rocio qui va en éprouver un grand malaise, dépérir et tomber dans la dépression "parfois j'ai l'impression qu'elle aspire à voler mon âme". Rocio ne trouvera qu'incompréhension de la part de son mari qui la pense victime de délire de persécution, de paranoïa.

C'est un roman sur l'identité, sur notre attirance pour les faits divers, sur les choix des sujets que  traitent les écrivains, Anne Plantagenet évoque l'exemple d'Emmanuel Carrère qui a raconté l'histoire de Jean-Claude Romand, le faux docteur Romand, dans "L'adversaire", choix guidés par le fait que les auteurs se retrouvent dans celui ou celle dont il vont raconter l'histoire.

L'atmosphère de ce roman devient assez vite oppressante, on devine vite que Lorca ourdit un plan pour s'offrir une autre vie que la sienne, inverser l'ordre établi, tout semble planifié, réfléchi dans une parfaite maitrise de soi. On sent la folie destructrice pointer et monter en puissance...

L'écriture est vive, les chapitres sont courts dans ce roman double où deux histoires se mêlent et qui nous tient en haleine jusqu'au bout.

Merci à Babélio et aux Editions Stock pour cette lecture! 


Citations
"C'est sans doute ce qui fascine dans les faits divers, ils sont le spectacle, donné par d'autres, de nos pire divagations, de nos utopies les plus condamnables, ils bafouent notre censure."

"La sincérité est improuvable contrairement au mensonge."

"Pourquoi ce sont toujours les mêmes qui ont une enfance heureuse et une place de parking, des jambes inouïes, des amours indolores et des employées dévouées quoi qu'il arrive?"

D'autres que moi l'ont lu et l'ont plus ( Virginie) ou moins aimé (Tiben

L'auteur


Anne Plantagenet est née en Bourgogne en 1972. Après avoir séjourné à Londres et à Séville, elle vit aujourd'hui à Paris.
Elle est auteur de romans, de biographies, de nouvelles et de nombreuses traductions de textes espagnols et sud-américains.









6eme contribution au Challenge Rentrée Hiver 2016 organisé par Laure de MicMelo

 Catégorie PHRASE
 challenge organisé par Enna

2 commentaires:

  1. Les avis sont partagés sur ce livre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, j'ai vu... Pour ma part, je me suis bien laissée entrainer dans cette histoire

      Supprimer