lundi 22 février 2016

L'autre Joseph de Kéthévane Davrichewy


Date de parution : janvier 2016 chez Sabine Wespieser
Nombre de pages : 280

Quand la grande Histoire et l'histoire familiale s'entremêlent

Kéthévane Davrichewy tient ici, avec cet arrière grand-père, un sujet fabuleux. Elle a choisi la forme romancée pour tenter d'approcher son histoire "Il n'y a plus personne pour répondre à mes questions, je ne peux qu'inventer les réponses et faire de sa vie un roman".
Elle nous livre un récit de famille pas comme les autres puisque Joseph, son arrière grand-père paternel, a grandi avec un autre Joseph qui deviendra Staline.

Elle part à la découverte de son ascendance paternelle bien trouble. En effet, son père n'a pratiquement jamais rencontré cet arrière grand-père qui reste un personnage ténébreux, mystérieux et qui a mené une existence rocambolesque.

Né à la fin du XIXe siècle, Joseph est le fils du préfet de Gori, un village au pied des montagnes du Caucase en Géorgie. Le futur Staline, surnommé à l'époque Sosso,  est le fils d'un cordonnier ivrogne et violent et d'une mère couturière qui travaille pour les parents de Joseph. Les deux jeunes garçons qui n'ont que quelques années d'écart, se côtoient quotidiennement, sont très vite rivaux d'autant plus qu'ils se ressemblent étrangement physiquement. Le bruit court que la mère de Sosso aurait eu une relation avec le père de Joseph. Pourraient-ils être demi-frères? Cette question traverse tout le livre.

Sosso quitte le village pour entrer au séminaire d'où il sera renvoyé, il s'engage alors dans la révolution, est emprisonné puis envoyé en Sibérie. Pendant ce temps, Joseph quitte le village pour le collège, va poursuivre ses études à Paris et revient en Géorgie où il devient chef de milice en lutte pour une Géorgie indépendante. "Moi, je voudrais simplement faire quelque chose pour la Géorgie, qu'on y vive mieux, qu'on nous laisse être géorgien"

C'est donc aux prémices de la révolution russe que nous convie l'auteur dans ce récit où l'on croise Kamenev, Trotski  et tant d'autres...Le roman nous apprend aussi beaucoup de la situation de la Géorgie au début du 20ème siècle.

Dans ce récit, l'auteur intercale des chapitres plus personnels qui interrogent le destin familial : "Serait-il entré dans les services secrets français sans la terreur que lui inspirait Sosso devenu Staline? Aurait-il fini ses jours loin de son pays natal s'il avait pu y revenir, sans être immédiatement sollicité par son ancien camarade de jeux, roi du Kremlin?" 
" Craignait-il Staline? Il est évident que la destinée de son camarade a forcément pesé sur toute sa vie. "

L'autre Joseph est un roman captivant sur les origines, sur la transmission familiale, les non-dits et sur les destins de deux hommes hors du commun. 

L'auteur a trouvé la bonne distance pour imaginer la vie de son arrière grand-père et ses relations avec le futur Staline, elle termine son ouvrage par de très belles pages sur son propre père décédé dix ans plus tôt, son père qui a dû se construire avec le passé de ce grand-père.
J'ai juste regretté qu'elle ait limité son récit à l'enfance et à la vie de jeunes adultes des deux Joseph, je brûlais d'envie d'en savoir plus sur la suite de leur vie.

Delphine et Jostein l'ont également lu


Citations
"Pour aimer sa patrie, il faut connaître son passé. Un homme qui ignore l'histoire de son pays est comme un arbre sans racines." 

"Joseph a été pilleur de banques, bandit, révolutionnaire dans le Caucase, puis pionnier de l'aviation, engagé pour la France en 1914, agent secret, ami ou amant de Marthe Richard."


L'auteur
Née à Paris en 1965 et d'origine géorgienne, Kéthévane Davrichewy a fait des études de lettres modernes, de théâtre et de cinéma et est devenue journaliste.
En 1995, elle rédige un recueil de contes géorgiens, histoires recueillies grâce aux souvenirs de ses grands-parents qui sont originaires de Géorgie.
Elle élabore aussi des scénarios de films et écrit des chansons. Elle travaille dans la presse jeunesse à L'école des loisirs.

En 2004, elle a publié son premier roman pour adultes, "Tout ira bien" aux éditions Arléa qui a inspiré un spectacle musical, "une histoire pour piano, voix et violoncelle" que l’auteur a interprété pendant deux ans aux côtés d’Alex Beaupain et de Valentine Duteil.

En 2010 elle publie "La mer noire" qui déjà puisait son inspiration dans ses origines géorgiennes puis "Les séparées" en 2010 et "Quatre murs" en 2014. 




9ème contribution au Challenge Rentrée Hiver 2016 organisé par Laure de MicMelo

Catégorie PRENOM

7 commentaires:

  1. Super chronique :)
    P.S. : vous m'avez posté ce lien via mon article sur le challenge Gallmeister (comme première participation) mais L'autre Joseph est publié chez Sabine Wespieser et non les éditions Gallmeister ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, j'ai confondu les deux maisons d'édition...
      Une prochaine fois ...

      Supprimer
  2. Tu as apparemment été plus touchée que moi par ce livre... qui ne manque cependant pas d'intérêt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, je n'ai pas eu les mêmes réserves que toi et ai passé un excellent moment à la lecture de ce roman. C'est bien que les avis divergent parfois...

      Supprimer
  3. Une famille inspirante pour K. Davrichewy. J'avais préfèré La mer noire mais c'est une lecture passionnante et enrichissante. Merci pour le lien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer