jeudi 18 août 2016

Livre pour adultes de Benoit Duteurtre - Rentrée littéraire




Date de parution : 18 août 2016 chez Gallimard
Nombre de pages : 238

Benoit Duteurtre dont j’avais bien aimé le dernier livre assez fantaisiste « L’ordinateur du paradis » nous livre ici un texte beaucoup plus intime. Il ne faut pas se fier à son titre qui pourrait évoquer un livre un peu coquin...

En deuil de sa mère, il égrène ses souvenirs d’enfance dans ce livre qui tient à la fois de l’autobiographie quand il évoque sa mère, petite fille du président Coty, femme à l'optimisme forcené, son meilleur ami et beaucoup de ses chers disparus mais qui contient aussi  de belles  réflexions sur la vieillesse, la déchéance, l’amitié, la mort, l’évolution du monde rural… Autobiographie et réflexions auxquelles sont mêlées des fictions sous la forme de nouvelles qui reprennent souvent les thèmes abordés sous l’angle de la réflexion. Une construction intéressante et originale.

Pour moi, les plus beaux passages concernent son village d’enfance dans les Vosges, il nous livre des chapitres empreints de nostalgie où il évoque l’évolution du monde, le déclin voire l’extinction du monde rural. Il fustige les pouvoirs publics qui se désintéressent de l’agriculture et les hygiénistes avec leurs normes.

Il interroge la normalisation, l’hygiènisme obsessionnel qui conduit à considérer tout produit naturel comme potentiellement dangereux, les normes européennes, le fameux principe de précaution...

Le ton est tour à tour tendre, par exemple quand il parle des personnes vieillissantes, nostalgique et même parfois assez sombre au sujet de la disparition du monde rural et de la normalisation de notre société. Mais il peut aussi être drôle comme lorsqu’il raconte la découverte d’une tribu primitive.  Il inscrit joliment la nostalgie dans la liste de ses plaisirs en la qualifiant de « fruit délicieux ».

Selon lui, ce roman est un livre pour adultes car l’adulte est à un âge où il commence à s’intéresser autant à ce qui est derrière lui qu’à ce qui est devant.  Jolie définition... "Quand nous arrivons à la moitié de notre existence, le balancier s’inverse et la vie antérieure prend plus d’intérêt que le monde à venir."

J’ai trouvé Benoit Duteurtre habile dans ses va et vient entre monde de consommation moderne à la communication tout azimut et monde plus authentique et j'ai passé un agréable moment de lecture avec ce roman qui aborde beaucoup de thèmes essentiels.


Citations
"Mais cette pauvreté, entre prairie et forêt, était-elle pire que celle des périphéries urbaines, des familles recomposées, de la télé-réalité, du tourisme de masse, de la nourriture industrielle? Ce monde en vase clos était-il plus mortifère que celui qu’on arpente en voiture, d’une aire commerciale à l’autre?"

"Depuis toujours mes amis constituent ma véritable famille, la seule qui relève de ma liberté."

"Je pourrais me chauffer entièrement à l’électricité ; mais, outre que je préfère la chaleur du bois, j’aime établir ce lien entre l’activité de mon corps, les ressources de la contrée, et une nécessité aussi fondamentale que d’allumer un feu."

L'auteur



Benoît Duteurtre, né en 1960, est un romancier, essayiste et critique musical français. Il est également producteur et animateur d'une émission de radio musicale. Il partage son temps entre Paris, New York, les Vosges et la Normandie.








Merci à Babélio pour l'envoi de ce livre en avant première.






2ème participation au Challenge Rentrée Littéraire 2016


12 commentaires:

  1. Un auteur que j'apprécie beaucoup. L'ordinateur du Paradis était très original. Je découvrirai celui-ci avec grand plaisir. Dis-donc quelle rentrée chez Gallimard !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va te plaire j'en suis certaine...
      Belle rentrée chez Gallimard en effet, j'ai dans ma ligne de mire l'insouciance et chanson douce pour l'instant

      Supprimer
  2. j'avais lu L'ordinateur du paradis de cet auteur... pourquoi pas celui-là?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est différent dans la forme mais pose autant de questions essentielles.
      Donc comme tu dis, pourquoi pas ?

      Supprimer
  3. Un auteur que je ne connais pas, je vais peut-être me laisser tenter...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tente peut être un essai avec l'ordinateur du paradis?

      Supprimer
  4. Je n'avais pas aimé L'ordinateur du paradis. Du coup, je passe mon tour pour celui-ci...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela te donnera plus de temps pour tous les autres...

      Supprimer
  5. Je ne connais pas cet auteur. A découvrir peut-être avec un titre en poche, non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'encourage à découvrir l'ordinateur du paradis qui sort en livre de poche cette année.

      Supprimer
  6. Je ne connais absolument pas cet auteur moi non plus mais je vais suivre ton conseil et attendre la sortie en poche de l'ordinateur du paradis.

    RépondreSupprimer