mardi 7 mars 2017

Pour que rien ne s'efface de Catherine Locandro


Date de parution : janvier 2017 aux éditions Héloïse d'Ormesson
Nombre de pages : 205


Ce roman est fait de douze témoignages pour retracer l'itinéraire d'une icône de cinéma déchue retrouvée morte à Paris à l'âge de 65 ans. 
Il s'agit de Liliane Garcia devenue Lila Beaulieu dont le corps a été retrouvé environ deux mois après sa mort dans sa misérable chambre de bonne. Une mort qui ressemble à un suicide...

Lila Beaulieu a connu son heure de gloire en 1967 avec son unique film qui fut sélectionné à Cannes, Lila  fut la révélation du festival cette année là.

L'employé des pompes funèbres bouleversé, le voisin fan qui lui loue une chambre de bonne à prix d'ami,  sa petite fille qui crée une page Facebook en hommage à sa grand mère,  son ancien agent,  son premier mari, Sabine sa fille qui hait sa mère, le médecin légiste dont l'histoire personnelle est bien émouvante, tous, plus ou moins proches de Lila, apportent une pierre à l'édifice et aident à la compréhension de la vie de Lila.
Ils brossent le portrait de Lila mais chaque témoignage nous fournit également leur portrait, leur parcours de vie un peu comme sous la forme de nouvelles.

Lila  a quitté le salon de coiffure de sa mère où elle était apprentie coiffeuse pour gravir les marches du palais du festival. Un vrai conte de fées pour cette starlette devenue la muse d'un jeune réalisateur qui l'épouse rapidement. Un conte de fées qui vire au cauchemar quand elle doit partir avec son mari à Hollywood. De déconvenues en désillusions professionnelles et personnelles elle sombre dans l'alcool, la drogue et le jeu. Puis ce sera le divorce suite à la mort tragique d'Angèle, l'une de ses filles jumelles, à l'âge de 6 ans.

Ce roman choral est empreint de nostalgie, il nous permet de reconstituer le puzzle de la vie de Lila, une vie qui aura été une longue descente aux enfers. La construction du roman est originale et habile. L'écriture est fluide et agréable. Catherine Locandro parvient bien à restituer le parcours et la personnalité de Lila, gloire éphémère qui aura été avant tout une femme manquant beaucoup d'assurance,  terriblement malheureuse et pathétique.

Merci à Juliette et aux éditions Héloïse d'Ormesson pour cette lecture


Citations
" Dans un instant, certains se souviendront d'elle. La porte s'ouvre. Le long silence prend fin. Dans un instant, ils sauront qu'elle est morte."

 " Ma mère était actrice.  Et même si sa carrière a été de courte durée, elle n'a jamais cessé de jouer la comédie. "


L'auteur


Catherine Locandro est une écrivaine et scénariste française née en 1973.
Elle publie son premier roman, Clara la nuit, qui remporte le prix René Fallet, en 2005.
Catherine Locandro vit à Bruxelles.







20ème contribution au Challenge Rentrée Hiver 2017 organisé par Laure de MicMelo
 



2 commentaires:

  1. Réponses
    1. Que cette question est difficile !
      Tout ce que je peux te dire c'est que j'ai passé un excellent moment, le scénario est habile, les personnages attachants, le récit se lit d'une traite...
      Peut-être pas un incontournable mais pas loin...

      Supprimer